C.J. Daugherty, Night School (Night School #1)

C.J. Daugherty, Night School (Night School #1), éd. Collection R (Robert Laffont), mai 2012.

(Titre original : Night School)

La vie d’Allison Sheridan ne sera plus jamais la même. Le jour où son grand frère, duquel elle était si proche, fugue sans signe avant-coureur, ses parents sont plongés dans un profond désarrois. Le quotidien d’Allie s’en voit bouleversé : Ses notes chutent subitement, son attitude se modifie et elle sombre lentement mais sûrement dans une rébellion qui la pousse sur le chemin de la délinquance. Après sa troisième arrestation par la police londonienne pour vandalisme dans les locaux de son lycée, c’en est trop. Ses parents la transfèrent dans un internat privé nommé Cimmeria. Perdue au milieu de nulle part, la bâtisse plusieurs fois centenaire, entourée d’un immense parc et de bois sombres, renferme bien des secrets.

En bref : Aucune technologie n’est tolérée à Cimmeria : au revoir, téléphone portable, ordinateur personnel et autre lecteur mp3. Le code vestimentaire est également très strict. Chaque tenue est ornée d’un blason de l’école. En entrant à Cimmeria, Allie dit adieu à son ancienne vie, mais doit également reconstruire toute son identité.
Comment expliquer toutefois que, derrière toutes ces règles si rigides, les élèves soient autorisés à appeler leurs professeurs par leur prénom, que de folles parties de croquet soient organisées une fois la nuit tombée… mais surtout que certains élèves soient membres d’un club très restreint, se réunissant en Nocturnes, une assemblée bien nommée Night School… dont personne n’ose parler.

« [Extrait du règlement intérieur de Cimmeria] 7. Les élèves de niveau avancé prennent part aux Nocturnes de la Night School, un cycle d’études spécial dont les cours ont lieu de nuit, afin de mieux se préparer à ce qui les attend après Cimmeria. Tu entendras donc de temps en temps des camarades travailler tard le soir. Cette chance n’est offerte qu’à de rares élèves triés sur le volet. Si tu n’en fais pas partie, tu ne dois pas interférer ni même tenter d’observer le déroulement des Nocturnes. » [p. 73]

Tant de mystères semblent entourer cette école, dans laquelle Allie peine à trouver sa place. Chaque étudiant semble également se poser la même question : que vient faire une ado perturbée parmi la progéniture de l’élite internationale ? Tous doivent en effet leur ticket d’entrée à l’un de leurs parents qui les a précédés sur ces bancs. Mais Allie n’a jamais entendu parler de Cimmeria.
Allie semble également attirer l’attention de deux beaux garçons que tout oppose, mais qui chacun garde précieusement des secrets.
La confiance d’Allie a déjà été trahie une fois. Son frère Christopher, avec qui elle partageait tout, l’avait soudainement abandonnée sans même un au revoir : le début de ses crises d’angoisse et de la chute effrénée vers le néant. Elle ne saurait s’y faire prendre deux fois. C’est ce qu’elle se plait à croire !

« Le coeur d’Allie battait à grands coups. Elle tenta de respirer normalement et de ne pas paniquer. Cinq inspirations et quatre expirations plus tard, elle avala sa salive et, la gorge serrée, elle dit à Carter :
– Tu sais quoi ? Tu as raison. Je suis complètement paumée.
– Tu as besoin de réponses. Et tu dois faire un choix maintenant : à qui décides-tu de faire confiance ? » [p. 280] 

Lorsqu’un danger bien réel se présente dans l’enceinte même de Cimmeria, Allie n’a plus d’autre choix que de chercher les réponses par elle-même et de braver le règlement, à ses risques et périls. Tous les secrets de l’école seraient-ils de bien plus grande envergure qu’elle ne le pourrait imaginer ?
Mon avis : Quel rafraîchissement que d’apprécier une intrigue bien ficelée prenant place dans un internat mystérieux, mais où aucune once de surnaturel n’a sa place ! Ce premier tome d’une saga en comptant cinq au total, nous entraîne dans un univers machiavélique où l’auteure joue avec notre imagination, la poussant dans ses moindres retranchements, tant l’histoire est réaliste. En terrain inconnu et sans aucun moyen de communication extérieur, à qui faire confiance ? Les apparences sont parfois trompeuses…
Et même si l’on est souvent tenté de repenser avec nostalgie au bon vieux château de Poudlard, oubliez tout de suite : Aucune baguette magique n’est autorisée dans l’enceinte de Cimmeria !
Ma note :
Bonus : La Collection R a mis en ligne sur sa page Facebook une reconstitution du plan de Cimmeria. Si vous souhaitez une carte pour vous orienter… Préparez-vous, les courses-poursuites y seront fréquentes !
Scoop : Les droits d’une adaptation télévisée/cinématographique sont en cours de négociation… D’un point de vue personnel, une série télévisée serait plus qu’appropriée pour une aventure d’une telle envergure !
This entry was posted in 4 étoiles, Polar/Thriller, Romance, Young-Adult and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

11 Responses to C.J. Daugherty, Night School (Night School #1)

  1. MisaMisa9 says:

    Lorsque j’ai lu ce premier tome j’ai été tout de suite charmée par son univers !

    Qui peut dire qu’il ou elle n’aurait pas été tenté de réagir comme Allie après ce qui s’est passé…bien sur, ce n’est pas la meilleure des solutions !
    Quoiqu’il en soit cela nous mène ensuite au sein de Cimmeria qui est une école for intéressante et l’on prend plaisir a découvrir les lieux mais aussi les différents élèves :)
    Et on fait surtout la connaissance de deux jeunes hommes for séduisants je dois dire mais qui effectivement nous cache bien des choses…

    Merci de m’avoir fait découvrir cette saga 😀

  2. Cotton Candy says:

    Ce livre est dans ma PAL et ta critique me donne envie de l'en sortir et de le lire tout de suite ! :) J'avais peur que ce livre soit trop jeunesse/ado mais on ne dirait pas finalement !

  3. fandebook says:

    Es-ce vrai que ce livre a était adapté en film ?

  4. shousoun says:

    Je me suis laissée convaincre de lire cette saga, effectivement une fois dedans, je ne pouvais plus sortir du livre. Un coup de maître pour C.J. Daugherty !

  5. Anonymous says:

    Ca résume parfaitement le livre, <br />Sans aucun doute l&#39;un des meilleurs que j&#39;ai eu l&#39;occasion de lire jusqu&#39;ici.

  6. Ce livre est dans ma PAL ! Il me tarde de le lire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>