C.J. Daugherty, Night School : Héritage (Night School #2)

C.J. Daugherty, Night School : Héritage (Night School #2), éd. Robert Laffont (Collection R), octobre 2012

(Titre original : Night School : Legacy)

Si vous n’avez pas lu le tome 1, je vous renvoie à ma chronique sur le sujet, cet article allant vous révéler la suite des événements.

En bref : Alors que les vacances d’été prennent fin, Allie Sheridan réchappe de justesse à une tentative d’enlèvement en plein cœur de Londres.
Elle regagne alors Cimmeria en compagnie de sa meilleure amie Rachel Patel, dont le père assure désormais la sécurité de l’Académie grâce à sa compagnie privée. Le château porte plus que jamais les stigmates de l’incendie provoqué par Nathaniel et ses troupes le soir du bal… lorsque Allie avait failli perdre la vie, et avait entraperçu son frère Christopher, qui avait disparu de leurs vies depuis des années. Elle détient à présent la réponse qu’elle recherchait : Son frère s’est allié à cette organisation rebelle prête à tout pour prendre le contrôle de Cimmeria et le pouvoir.
La sécurité d’Allie ayant été directement menacée les jours précédents, Isabelle, la chef d’établissement, décide qu’il est plus que temps pour la jeune fille d’intégrer la très mystérieuse Night School, et suivre les cours des Nocturnes.
Parallèlement à son apprentissage des techniques de combat, Allie découvre qu’elle doit bien sa place au sein de l’établissement à son lien de parenté avec un personnage de la plus haute stature internationale… Ce qui ne fait qu’alimenter ses questions quant à l’absence de cette figure tout au long de sa vie, et le silence de ses parents à ce sujet.
Les forces en jeu dépassent toujours plus Allie, qui a du mal à cerner toutes les ramifications de cette super puissance de l’ombre :

« Regarde autour de toi. Où es-tu ? Dans un lycée qui prépare les élèves à régner, à exercer comme ministres ou banquiers surpuissants… Ces gens dirigeront le monde un jour où l’autre, et Isabelle est leur chef de file. Et elle ne serait pas assoiffée de pouvoir ? » (p. 233)

Tous ces secrets et ces mystères renforcent la méfiance à son égard de la part de ses camarades à Cimmeria. Dans un contexte de suspicion renforcé par la forte présomption qu’un espion de Nathaniel s’est infiltré au sein-même de Cimmeria, l’honnêteté est de rigueur.
Toutefois, les tiraillements amoureux d’Allie entre Carter et Sylvain refont surface. De plus, ses amies Jo et Rachel ne font pas parti de la Night School et il lui est donc formellement interdit de leur dévoiler les détails de leurs missions nocturnes.
En qui Allie peut-elle mettre sa confiance, hormis elle et elle seule ?

« – Allie, la vie nous réserve bien des chagrins, autant t’y habituer dès à présent. Hélas, cela ne change pas avec les années. Au contraire. Au fil du temps, les soucis s’accumulent. Comme la neige, là-dehors. » (p. 364)

Mon avis : Un deuxième tome toujours plus accrocheur, qui nous replonge dans l’univers mystérieux de Cimmeria. La tension monte d’un cran après l’attaque qui coûta la vie à une élève lors du bal d’été au terme du tome 1. Allie fait face à la dure réalité d’un monde dont elle n’imaginait pas l’existence et l’étendue des relations et du pouvoir à l’échelle mondiale. Une guerre des clans se prépare, et les élèves de la Night School, qu’elle intègre désormais, devront protéger au mieux l’intégrité de leur école et de ses membres, contre Nathaniel et ses alliés.
Des révélations surprenantes sur les membres de la famille d’Allie sont délivrées au lecteur, ce qui renverse la donne jusque là établie. Et ces informations sont si personnelles qu’elle ne peut se fier à personne afin de la soulager de ce fardeau… surtout lorsque l’on soupçonne un espion de Nathaniel de s’être infiltré parmi les membres de l’école, au même titre que Gabe l’an dernier.
Comment appréhender une extrême solitude, et supporter en silence les reproches de ses amis alors que l’on tente justement de les protéger : parce que toute vérité n’est jamais toujours bonne à dire…
Gros coup de cœur pour ce deuxième volume, dont il était largement temps que je vous publie la chronique (ayant du le mettre en pause durant une trop longue période pour diverses raisons).
Je ne m’y ferai pas reprendre en ce qui concerne le tant attendu tome 3, Night School : Rupture, qui paraîtra en août au Royaume-Uni et à la rentrée en France.
Il me tarde de poursuivre la lecture de cette saga entraînante !
Et bonne nouvelle pour les fans, si vous n’êtes pas déjà au courant : la FanPage officielle de Night School France est désormais en ligne, épaulée par son compte Twitter @NightSchoolFR.
J’y consacre un article entier, je vous invite donc à retrouver toute l’histoire de la création de ce compte, ainsi que des infos croustillantes sur le tournage de la bande-annonce de Night School : Rupture la semaine dernière !
Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) :
Ma vidéo récapitulative de la saga jusqu’à présent :

This entry was posted in 5 étoiles, Polar/Thriller, Romance, Young-Adult and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to C.J. Daugherty, Night School : Héritage (Night School #2)

  1. MisaMisa9 says:

    J’ai apprécié également ce tome 2 que j’avais lu directement après le premier tome.

    Les différentes révélations sur Allie et sa famille sont très intéressantes.

    Ce qui n’est pas simple pour elle, comme tu le dis, c’est qu’elle ne peut pas vraiment se confier a ses amies et c’est un poids assez lourd a porter.

    Et puis sa vie amoureuse est assez compliqué car elle reste toujours attirée a la fois par Carter (que je trouve un brin possessif) et Sylvain qui, malgré ce qui s’est produit dans le tome 1, me semble pour le moment parfait pour Allie mais… ces deux la nous réservent peut être encore des surprises…

  2. océbook says:

    Le tome 4 est-il déjà paru? Je l'attends trop!!! Et es-ce vrai qu'il y a un film ?

  3. Comme j&#39;ai envie de le lire celui là :O<br />Bonnes lectures :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>