Le Hobbit : La Désolation de Smaug, la présentation en avant-première mondiale.

Le 4 novembre dernier avait lieu la présentation en avant-première mondiale du deuxième volet de l’adaptation ciné du roman de J.R.R. Tolkien, le Hobbit : La Désolation de Smaug.
En duplex de New York, Los Angeles, Wellington (Nouvelle Zélande) et Londres, le réalisateur Peter Jackson et les acteurs, dont Orlando Bloom et Evangeline Lilly, nous ont confié quelques petits secrets de tournage.

On y a entre autres appris que certains acteurs tiennent à effectuer leurs cascades eux-mêmes (c’est le cas d’Orlando Bloom). Ce dernier renfile le costume de Legolas, 10 ans après le Seigneur des Anneaux… costume qui lui va toujours comme un gant, selon le principal intéressé !
Evangeline Lilly interprète dans ce deuxième volet du Hobbit, l’elfe Tauriel, assez espiègle et impulsive, au contraire de ses comparses des précédents films, Arwen (Liv Tyler) et Galadriel (Cate Blanchett). La production avait d’ailleurs insisté sur le fait qu’Evangeline Lilly ne devait pas s’inspirer du jeu de ces actrices pour le rôle. C’est dans un personnage plus étonnant qu’elle a donc puisé son inspiration : La fée clochette ! Selon l’actrice, celle-ci est belle, puissante, mais aussi une incroyable tête de mule que l’on ne devrait pas se mettre à dos. Un choix plutôt bien avisé !
Un détail qui fit son effet sur les fans, Peter Jackson assista à cette présentation pieds nus, à la manière d’un bon hobbit… quand on ne sort jamais vraiment de sa production ! Celui-ci nous a dévoilé quelques secrets de tournage, notamment sa peur panique des araignées, ce qui ne fut pas aisé lors de la scène majeure entre Bilbo et les mygales géantes.
Nous avons également découvert que Gandalf (Ian McKellen) jurait beaucoup lors de ses prises ratées… ce qui faisait beaucoup rire l’assistance, à son grand désespoir.
Autre fait plus anecdotique, le tournage avait lieu sur le trajet de décollage des avions à Wellington en Nouvelle Zélande… ce qui rendait le « silence, ça tourne » assez compliqué. Une petite équipe était donc entièrement dévolue à la surveillance du trafic aérien près des pistes, munie d’un talkie-walkie afin de prévenir du passage imminent d’un appareil.
Je vous propose de découvrir par vous-même cet événement (avancez la vidéo à 10 minutes pour le début).
Et quand au Hobbit : La Désolation de Smaug, retrouvez-le au cinéma dès le 11 décembre 2013 (on dit que la 3D le montrera dans toute sa splendeur, l’animation du dragon y tenant un rôle majeur).

This entry was posted in Actualité, Films and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>