John Green, Nos Etoiles contraires

John Green, Nos Etoiles contraires, éd. Nathan, février 2013

(Titre original : The Fault In Our Stars)

Deux adolescents touchés par le cancer… l’un est en rémission, l’autre est maintenu dans un état stable grâce à un médicament miracle. Comment apprendre à laisser une autre personne s’attacher alors que l’issue semble fatale ? La quête de l’amour, l’acceptation de soi et de son handicap… tout un programme dans ce roman bouleversant.

En bref : Hazel est une jeune fille dont le cancer de la thyroïde a engendré des métastases dans les poumons. Depuis, sa capacité respiratoire est limitée, elle vit en permanence branchée à une bonbonne d’oxygène. Néanmoins, un médicament miracle est parvenu à stopper l’avancée du cancer. A défaut de guérir, Hazel survit. Alors qu’elle lit et relit sans cesse le même roman sur une jeune fille qui meurt du cancer, sa mère la pousse à sortir et à « avoir une vie ». Cela passe par le groupe de soutien de son église. Chaque semaine, des jeunes gens atteints de cette maladie ou survivant du cancer se regroupent pour exorciser leurs peines et leurs peurs.
Un jour, un jeune garçon se joint au groupe. Augustus est en rémission d’un cancer des os, il y a néanmoins laissé une jambe. Une franche amitié va se lier entre les deux adolescents, relation qui tend à se transformer en une ébauche plus romantique. Mais Hazel hésite à laisser Augustus s’attacher à elle. Sa crainte absolue ? Mourir et le blesser à jamais par son absence. Mais les sentiments sont parfois plus forts que tout, et transcendent même la maladie.
Mon avis : Ce roman bouleversant a déjà été tant de fois chroniqué. De nombreux qualificatifs dithyrambiques ont déjà été apposés à ce livre. « On rit, on pleure », je n’ai pour ma part pas versé ma petite larme, que j’ai peut-être difficile cependant. Malgré tout, cette histoire m’a réellement accrochée et touchée dans la relation intimement honnête et profonde entre Hazel et Augustus. Le retournement de situation qui touche les personnages était assez prévisible, il m’a toutefois surpris dans l’ordre des personnages qui étaient touchés par ce changement. La preuve que malgré tout ce qu’on a déjà pu entendre sur Nos Etoiles contraires, on peut encore être étonné !
Pour faire court, si vous n’avez toujours pas succombé à ce très beau roman, c’est le moment où jamais. Il se lit très rapidement, et l’arrivée très prochaine de son adaptation cinématographique devrait achever vous convaincre de lire le livre d’abord (sinon…sacrilège !).

Ma note :

This entry was posted in 5 étoiles, Contemporain, Humour, Romance, Young-Adult and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

8 Responses to John Green, Nos Etoiles contraires

  1. Ce livre m&#39;a également bouleversé. Et je suis d&#39;accord sur le fait qu&#39;il faut le lire avant d&#39;aller le voir! J&#39;ai hâte de voir son adaptation au cinéma! Chouette article :)<br /><br />http://journaldanais.blogspot.fr/

  2. naanaash says:

    Aaaaaaaah je viens de découvrir la bande d&#39;annonce (grâce à toi), j&#39;ai tellement hâte de voir le film, j&#39;ai adoré le bouquin! Personnellement, même si j&#39;avais beaucoup d&#39;attente vu le nombre de bonne critique que j&#39;avais lu, ça a tout de même été un coup de coeur pour moi 🙂

  3. C&#39;est le livre qui m&#39;a redonné gout à la lecture!<br />

  4. Céline says:

    Ton avis me rassure, ça veut dire que même si on ne le trouve pas aussi merveilleux que tout le monde l&#39;a décrit, c&#39;est tout de même un très bon livre.<br />Il faut vraiment que je le lise ces prochains mois (avant le film).

    • MissMymoo says:

      Oui c&#39;est souvent le soucis avec les livres trop populaires, on a trop d&#39;attentes et on peut parfois être déçus.. mais là ça n&#39;a pas trop été le cas : surprise oui, mais pas trop déçue 😉

  5. Aniouchka says:

    Tu l&#39;as finalement lu (j&#39;avoue avoir eu peur de t&#39;avoir dissuadée avec ma critique assassine) ! Je suis contente que tu aies aimé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *