Jessica Spotswood, Sœurs Sorcières (Livre 2)

Jessica Spotswood, Sœurs Sorcières (Livre 2), éd. Nathan, avril 2014

(Titre original : Star Cursed)

Si vous n’avez pas lu le premier tome de cette saga, je vous renvoie à ma chronique sur ce volume. La suite de cette chronique contient des spoilers pour ceux n’ayant pas lu le premier livre.
Cate Cahill a rejoint l’Ordre de Sœurs à New London. Cette assemblée de sorcières déguisées sous couvert de religion, recherche, suivant la prophétie, la plus puissante sorcière de tous les temps, qui les aidera à vaincre l’autorité menaçante qu’incarne l’Ordre des Frères. Lorsque ses deux sœurs Maura et Tess rejoignent Cate au sein de l’Ordre, les tensions s’exacerbent entre les jeunes filles quant à l’avenir de la communauté.

En bref : La répression exercée par l’Ordre des Frères à l’encontre des femmes et des présumées sorcières s’intensifie de jour en jour. La paranoïa les gagne, les poussant à édicter des lois plus strictes que jamais.

« « Les Français ont accordé le droit de vote aux femmes, poursuit Frère O’Shea. Ce qui était à prévoir, étant donné leurs liens avec l’Arabie. Mais cela nous a obligés à tout reconsidérer. Nous devons faire en sorte que nos femmes à nous n’aient pas à se mêler de politique, qu’elles se contentent d’assurer le bien-être du foyer et d’élever leurs enfants dans le respect du Seigneur. Les nouvelles mesures que nous prenons ont pour but de rappeler aux femmes où est leur vraie place. » [p. 53]

La population est la première à en pâtir, et les esprits s’échauffent rapidement. L’impopularité des Frères grandit et l’Ordre des Sœurs, qui n’est autre qu’un grand rassemblement de sorcières se cachant derrière la religion et les bonnes œuvres, pense pouvoir en tirer parti dans ses plans pour se dévoiler au grand jour et mettre un terme à la persécution des sorcières.
La prophétie annonce qu’une sorcière très puissante permettra ce retour sur le devant de la scène. Elle aura des visions prophétiques, sera une sibylle. Toutefois, l’une de ses sœurs mourra avant la venue du XXe siècle. Les sœurs Cahill sont donc l’objet de toutes les attentions. Laquelle héritera des pouvoirs de prémonition et sera en mesure de diriger l’Ordre des Sœurs, dont la chef de file se meurt inexorablement ?
De puissants pouvoirs ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Utilisés à mauvais escient, ils peuvent causer la perte de toute la communauté des sorcières, comme ce fut le cas bien des années auparavant, lorsque les dirigeantes de l’Ordre de Perséphone firent usage à l’excès du puissant pouvoir d’intrusion mentale.

« « Vous ne pouvez pas infliger un mal à partir de rien, mais vous pouvez grandement l’amplifier. Je ne cherche pas à vous faire peur, Cate. Vous commencez seulement à entrevoir l’étendue de vos dons. Ce que nous pouvons faire de ceux-ci… En de bonnes mains, ils sont une bénédiction. Les prêtres et les médecins parlent souvent de vocation pour qualifier leur tâche. J’en dirais autant de la mienne. Que l’appel soit venu de Seigneur ou de Perséphone ou de qui que ce soit, quoi que ce soit d’autre – je n’en sais rien mais j’en suis reconnaissante. […]
Une bénédiction, nos dons de magie ? Jusqu’ici, j’avais toujours perçu les miens comme une malédiction, plutôt. Ces derniers temps, pourtant, je me disais que le don de guérir était différent. Moins ambigu que le pouvoir d’intrusion mentale, par exemple. Une façon de se rendre utile, de démontrer que les Frères ont tort de décréter maléfique toute magie. Je comprends maintenant qu’il ne diffère pas des autres dons : tout dépend de la personne qui en use. » [p. 146-147]

Les tensions entre les Cate et Maura sont une fois de plus exacerbées. Sa cadette ne s’est toujours pas remise de la manipulation dont elle a été l’objet par sa gouvernante Elena à Chatham, dans l’unique but de pousser Cate à rejoindre les Sœurs. Elle souhaite user de sa magie pleinement, mais de façon trop débridée. Le pouvoir lui monte une nouvelle fois à la tête…
Cate retrouve également Finn, son grand amour. Il s’est de son côté engagé dans l’Ordre des Frères, mais semble toujours éprouver des sentiments forts à son égard…
Mon avis : Ce second opus de la saga Sœurs Sorcières de Jessica Spotswood est encore bien meilleur que le précédent. Les trois sœurs sont à présent réunies à New London au sein de l’Ordre des Sœurs, mais la prophétie est omniprésente dans l’esprit de chacune. Qui sera la puissante sorcière qui guidera ses comparses vers un nouveau jour glorieux pour leur cause ?
Les tensions entre Cate et Maura sont de plus en plus exacerbées. Alors que Cora, la prieure de l’Ordre des Sœurs, se meurt d’une longue maladie, deux clans se forment au sein de la communauté. Certaines souhaitent mettre un terme à l’inaction des sorcières et attaquer de front les Frères une bonne fois pour toute. Cate et Maura se retrouvent une fois de plus opposées dans leurs visions des choses.

« « Vous êtes une fille intelligente, Catherine, commence Sœur Cora. Vous avez perçu, j’en suis sûre, la ligne de fracture qui divise l’ordre des Sœurs à l’heure actuelle. Certaines sont lasses d’attendre, lasses d’assister aux injustices criantes faites aux femmes en général et aux sorcières en particulier. Maintenant que nous vous avons trouvée, elles veulent une guerre ouverte, immédiate, contre les Frères. L’heure est venue pour nous, clament-elles, de reprendre le pouvoir. Elles sont prêtes à frapper par n’importe quel moyen. […] D’un autre côté, il y a celles qui estiment qu’il faut savoir attendre. Qui redoutent le coût en vies humaines que représenterait ce conflit. Je suis de ce bord-là. Déclarer la guerre avant d’y être prêt ne peut mener qu’au désastre. » » [p. 46-47]

La sibylle se révélera-t-elle en l’une des sœurs Cahill ? Qui sera légitime pour incarner la nouvelle chef de file des sorcières et mener le combat contre les Frères ?
Cate retrouve également son grand amour, Finn Belastra, qui s’est de son côté engagé dans l’Ordre des Frères. Lui a-t-il pardonné sa trahison et son engagement dans l’Ordre des Sœurs alors que leurs fiançailles étaient supposées avoir lieu ?
Autant de questions auxquelles vous pourrez attendre des réponses dans ce second tome.
Sans dévoiler aucun spoiler, préparez-vous à un final en apothéose pour ce deuxième volume, vous ne serez pas déçus… et l’attente pour le tome trois n’en sera que plus insupportable !
Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) : 
Ce livre m’a été envoyé dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Nathan, je les en remercie encore.
This entry was posted in Fantastique, Historique, Romance, Young-Adult and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Jessica Spotswood, Sœurs Sorcières (Livre 2)

  1. kiwiriki says:

    Oh oui quelle fin horrible!! j’étais dégoutée de devoir attendre, mais là ça y est je lis le Livre 3 ce mois-ci 😀

  2. Anonymous says:

    à votre avis le 3eme livre sortira quand? <br />

  3. Marinette says:

    Bien meilleur que le précédent, je suis d&#39;accord =D<br />Et cette fin ! C&#39;est horrible ! Vite, la suite ^^

  4. Mathieu M says:

    Ce tome est juste génial :D<br />Jolie chronique qui donne envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *