Sean Olin, Jalousie (Liaison dangereuse #1)

Sean Olin, Jalousie (Liaison dangereuse #1), éd. Robert Laffont (Collection R), 16 octobre 2014

(Titre original : Wicked Games)

Trompé(e), jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour assouvir votre vengeance et récupérer l’être aimé ?

En bref : En seconde, Carter arrive dans un nouveau lycée de Floride. Ce jeune homme issu d’une famille aisée, en apparences bien sous tout rapport, ne répond pas aux canons standards locaux des surfeurs ou des baba-cools. Il se lie rapidement avec Lilah, une jeune fille un peu extravertie, et se jurent très vite fidélité, gravant leurs noms dans le bois d’un banc public.
Deux ans plus tard, en dernière année de lycée, Lilah s’est faite renvoyer de son équipe de natation, et a de plus en plus de mal à affronter la réalité du quotidien, à garder la tête hors de l’eau. Les médecins lui ont pourtant prescrit un traitement d’antidépresseurs, mais Lilah refuse de s’y tenir. Elle est persuadée qu’elle parviendra à remettre sa vie sur des rails, qu’elle intégrera l’université de U-Penn (en Pennsylvanie) où elle coulera des jours heureux avec son petit-ami Carter. Mais son humeur est de plus en plus exécrable. Lilah en veut à la terre entière, et Carter en fait les frais… depuis bien trop longtemps. Lors d’une soirée chez des amis du garçon, Lilah l’embarrasse une fois de trop devant tous ses camarades. Une fois partie, il fait la connaissance d’une ravissante jeune fille, Julie, à l’opposé de Lilah : membre de la troupe de théâtre, elle aborde la vie comme elle vient. Carter est excédé par le harcèlement de Lilah, et ne peut résister bien longtemps à l’attirance qu’il éprouve pour Julie, une bouffée d’air frais dans une histoire bien trop compliquée pour un adolescent.

« Carter prend un profonde inspiration. Et bien qu’il n’ait jamais osé exprimer ses craintes à voix haute, les mots jaillissent sans qu’il puisse les retenir. Il se livre, lui raconte tout dans les moindres détails. Ses doutes sur sa relation, et toutes les peurs que cela engendre. Voilà si longtemps qu’ils sortent ensemble qu’il ignore qui il est sans elle. Si jamais ils venaient à se séparer, il redoute d’affronter l’inconnu. D’un autre côté, leur histoire est en train de sombrer, ça ne marche plus, et il ne sais plus comment s’en dépêtrer. » [p. 50]

Le lendemain matin, Carter et Julie prennent conscience que cette nuit fut une erreur, et tentent comme ils peuvent de garder leur incartade secrète, tout en restant bons amis. Mais Lilah et ses tendances paranoïaques va rapidement découvrir le pot aux roses. Dès lors, tout va basculer. Lilah, ne prenant plus son traitement, perd tout ancrage avec la réalité, et fait vivre un enfer aux deux adolescents. Rien ne semble plus pouvoir l’arrêter. Jusqu’où ira-t-elle dans son délire psychotique pour faire revenir Carter à elle et éliminer définitivement Julie du tableau ?

« Son visage se durcit. Sa tactique ne fonctionne pas, il va falloir en changer. Faire preuve d’ingéniosité. Une chose est sûre dans son esprit : c’est à cause de Julie que leur relation bat de l’aile. Lilah doit prouver à Carter que cette fille n’est pas digne de son amour. Il va falloir qu’elle élimine la menace qui plane sur leur couple. » [p. 138]

Mon avis : Jalousie est le premier tome de la trilogie Liaison dangereuse écrite par Sean Olin. Si, à première vue, certains l’auraient classé à tord dans la catégorie New Adult, ce roman est bel et bien destiné en premiers lieux à des adolescents. Si certains mots sont parfois crus, rien ne justifie cependant de crier au loup en faisant des analogies extrêmes, le rapportant à certains romans érotiques pour adultes, ce qui est totalement ridicule.
Dans Jalousie, il est question d’adolescents qui se cherchent, qui ne savent pas comment aborder leur future vie d’étudiants, et qui doivent faire face à des problématiques complexes comme la fidélité, le désir, l’infidélité mais également la loyauté et des responsabilités d’adultes. La maladie mentale est également fortement mise en avant, en nous faisant bien comprendre que le personnage de Lilah avait tout pour lui au départ, mais qu’une simple exclusion l’a fait basculer du tout au tout, le rendant presque irrécupérable. Sean Olin tente de nous expliquer que nous avons tous en nous une part de jalousie, et après tout, qui sommes-nous pour juger une personne qui doit affronter au quotidien ses démons intérieurs, mais également une infidélité révélée au grand jour.
Ce roman, qui se compose de deux parties, nous plonge réellement dans le thriller dans la seconde. Lilah, qui a perdu tout contact avec la réalité et évolue dans sa propre réalité alternative, ne contrôle plus ses bouffées délirantes.

« Un feu grandissant consume Lilah de l’intérieur. Il s’étend au fil des jours, lui dévorant les entrailles. La seule manière de s’en débarrasser, c’est de s’en prendre à l’objet de sa haine. En l’occurrence, Julie. Lilah rêve de la détruire. Une fois qu’elle en aura fini avec elle, Carter ouvrira les yeux. Il regrettera son incartade. Il se souviendra que « pour toujours » veut dire « pour toujours ». Il comprendra que Lilah est son âme sœur. » [p. 140]

Elle n’est pendant un long moment plus abordée dans le roman, mais elle est également omniprésente par la crainte des personnages qu’elle ne se cache et les observe, prévoyant un énième crime à leur encontre. C’est en cela que Jalousie m’a fortement fait penser à l’ambiance de Juste une ombre de Karine Giebel, un thriller français best-seller qui est devenu une référence dans son genre.
Sean Olin écrit de façon simple et rapide : Les phrases sont courtes, vont droit au but. Les chapitres sont brefs, et nous donnent fortement envie lorsque l’on en achève un, de tourner la page pour connaître la suite dans le suivant. En cela, Jalousie constitue un très bon page-turner, pour une romance qui tourne très rapidement au thriller psychologique pour Young Adult, assez intelligemment mené. Hâte de découvrir ce que nous réserve l’auteur pour les deux prochains tomes de la saga Liaison dangereuse !
Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) :
Ce roman m’a été envoyé dans le cadre de mon partenariat avec la Collection R, je les en remercie encore.
This entry was posted in 4 étoiles, Contemporain, Polar/Thriller, Romance, Young-Adult and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Sean Olin, Jalousie (Liaison dangereuse #1)

  1. Milo says:

    Cette saga m’intrigue ^^

  2. J'aime bien les livres de la Collection R ! Celui-ci pourrait me plaire !

  3. Il est bien tentant finalement celui-la aussi! a prevoir pour Noël! hihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *