John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle, Flocons d’amour

John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle, Flocons d’amour, éd. Hachette Jeunesse, octobre 2014

(Titre original : Let It Snow)

Ce recueil comprend trois nouvelles :
– Le Jubilé express, de Maureen Johnson
– Un Miracle de Noël à pompons, de John Green
– Le Saint patron des cochons, de Lauren Myracle
La veille de Noël, une impressionnante tempête de neige s’abat sur la petite ville de Gracetown aux Etats-Unis. Un train est bloqué, les habitants sont isolés, et les chemins de chacun vont se croiser et leurs destins s’entremêler au fil des trois nouvelles, sur une durée de trois jours, la veille, le jour et le lendemain de Noël.

En Bref : La petite ville de Gracetown se retrouve paralysée par une énorme tempête de neige. Un train en direction de la Floride et passant par là, se retrouve immobilisé. Jubilée, une adolescente qui se rendait chez ses grands-parents pour fêter le réveillon chez eux, atterrit dans cette petite ville isolée, et fait la rencontre d’un adolescent du coin. Quand elle réalise que le train ne repartira certainement pas avant le lendemain, elle pourrait faire un trait sur son beau réveillon de Noël en famille, mais une bonne étoile et la générosité de certains pourraient en décider autrement.
Tobin est sur le point de passer son réveillon de Noël chez des amis, ses parents étant coincés à Boston par la tempête de neige. Mais une incroyable quête va se présenter à lui, lorsque son grand frère lui annonce qu’il est pris au piège par tout un groupe de pom-pom girls dans le restaurant Waffle House où il travaille. Quel adolescent ne rêverait pas de passer une nuit enfermé avec un groupe de jeunes filles sexy ?
Addie vient de rompre avec son petit ami. Ses amis lui reprochent d’être trop centrée sur elle-même. Afin de leur démontrer qu’ils ont tord, et malgré la peine que lui cause cette rupture, elle promet de récupérer l’animal de compagnie de sa meilleure amie, malgré la tempête. Parviendra-t-elle a faire passer l’intérêt des autres avant le sien ?
Mon avis : Ces trois nouvelles ne sont pas indépendantes les unes des autres, et afin d’en apprécier pleinement la qualité, je conseille donc au lecteur de les lire dans l’ordre (tous les personnages se retrouvant à la fin de la dernière nouvelle, et chaque destin se retrouvant donc attaché à celui des autres).
La première nouvelle écrite par Maureen Johnson est un conte plein de poésie, sur la solitude que l’on peut éprouver pendant les fêtes, lorsque sa famille n’est plus à nos côtés. Mais c’est également une très belle histoire d’amour, d’espoir et une leçon de vie que nous enseigne l’auteure. Malgré nos différences, le hasard fait parfois bien les choses et il faut parfois passer par des moments difficiles pour savoir apprécier les meilleurs instants que la vie vous offre.
La seconde nouvelle, écrite par John Green, est certainement la plus hilarante qu’il m’ait été donné de lire. Clairement rédigée sur le ton de l’humour et de la farce, l’auteur nous dépeint des adolescents rebelles, aux caractères bien trempés et aux préoccupations de leur âge : la drague, la nourriture et la transgression des règles. Cette quête d’aventure dans laquelle les personnages se lancent, dans un but bien farfelu, n’est pas dénuée d’humour, qui m’aura arrachée de véritables fous rires à certains moments : Bravo à John Green pour cette plume qui n’a pas peur d’être corrosive, piquante et bourrée de talent.
La troisième et dernière nouvelle, écrite par Lauren Myracle, nous pousse à nous interroger sur l’esprit de Noël. La vie n’est pas parfaite, et Noël, que l’on a tendance à idéaliser pour être une veillée et un jour merveilleux, ne fait pas exception à la règle. Les problèmes nous rattrapent toujours, quels que soient les jours de l’année, et Noël en fait partie. L’auteur nous incite également à nous pencher sur autrui, à mettre en perspective nos soucis par rapport aux ennuis de ceux qui nous entourent. Car Noël est également un moment de partage et de générosité.
Cette dernière nouvelle se clôt en rassemblant tous les personnages que nous avons pu croiser au fil des pages, ce qui permet d’apprécier encore plus le grand travail de ces trois auteurs qui ont su écrire chacun une histoire, tout en la liant avec brio aux travaux de leurs comparses.
Flocons d’amour est donc une compilation de trois nouvelles contemporaines destinée à la jeunesse mais également très agréable à lire pour les adultes. Le thème de la tempête de neige bloquant tous les personnages et entraînant une sorte de huis-clos à l’échelle de la ville de Gracetown est particulièrement agréable à lire, bien au chaud sous une couverture !
Flocons-2Bd-amour-2Bnouveau1

Je vous laisse admirer la magnifique couverture de cette réédition (disponible en poche en février 2015)

Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) :
Cet ouvrage m’a été envoyé par les éditions Hachette Jeunesse, je les en remercie encore.
J’ai lu ce livre en lecture commune avec Audrey du blog Le Souffle des Mots, une jolie expérience de lecture !
This entry was posted in 4 étoiles, Contemporain, Romance, Young-Adult and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle, Flocons d’amour

  1. L'idée de faire des nouvelles chronologiques et de toutes les lier est une très bonne idée et me donne très envie de découvrir ce recueil =)

  2. Tiffany M says:

    Oh il me tentait déjà pas mal et avec ta chronique je suis obligée de le lire !!!!!!! <br />:)

  3. J&#39;espère le lire un jour ce livre il à l&#39;air sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>