Marko Leino, La Véritable Histoire de Noël

Marko Leino, La Véritable Histoire de Noël, éd. Michel Lafon, novembre 2014

(Titre original : Joulutarina)

Cette histoire de Noël reprend la tradition des contes de Dickens, en revenant aux sources : qui était réellement le Père Noël et, du petit garçon orphelin, comment est-il devenu cette figure adorée de millions d’enfants de par le monde ?

En bref : Le petit Nicolas, 5 ans, vit une vie rude mais heureuse sur une petite île en Laponie, au sein de sa famille : son père, sa mère et sa petite sœur Aada. Un soir, la petite fille tombe malade et ses parents sont obligés de regagner le continent et afin de faire soigner la petite au village le plus proche. Nicolas est en charge de veiller sur la chaumière et d’alimenter le foyer, afin que la maisonnette reste chaude lors de leur retour… Mais ces derniers ne reviendront jamais. Nicolas est alors adopté par tout le village. Il passera un an dans chacune des familles, et le jour de Noël, partira habiter chez une autre, jusqu’à ce qu’il devienne grand.
Très vite, Nicolas développe sa passion de toujours, fabriquer de petits jouets en bois. Il prend vite l’habitude de les distribuer en cachette le matin de Noël devant chacune des maisonnées, pour remercier de leur amitié tous les enfants avec lesquels il a partagé plusieurs mois de sa vie. Nicolas n’attend rien en retour, il fait même tout pour que personne ne découvre la provenance de ces cadeaux mystérieux.

« Il avait en effet fait jurer les adultes et ses camarades en âge d’aller à l’école de ne pas révéler la vérité aux plus petits sur celui qui apportait des cadeaux la nuit de Noël. Voilà pourquoi ces derniers ne purent faire le lien entre les surprises qu’ils trouvaient derrière la porte le matin de Noël et Nicolas qui passait d’une famille à l’autre. » [Chapitre 8]

Les années passèrent et Nicolas grandit. Son désir de remercier le plus de personnes possible crut également, au point de créer un réel atelier de fabrication de jouets, et d’envisager de masquer son identité. Le traîneau, les rennes, et bientôt le costume, firent leur apparition…

« Une semaine plus tard, Nicolas était de nouveau chez Meeri, cette fois posté au milieu de la pièce, habillé de sa veste rouge vif toute neuve et de son pantalon assorti enfoncé dans ses bottes. Meeri avait garni les manchettes et le col de la veste avec de la fourrure teinte en blanc.
Nicolas serra le large ceinturon noir autour de son ventre et le boucla. » [Chapitre 15]

Mon avis : Ce conte de Noël se destine à la fois aux petits comme aux grands. Reprenant la tradition des contes de Dickens, où le personnage principal est très souvent un enfant que le destin n’épargne pas, et qui connait de sombres moments dans les premiers temps de son existence, son esprit reste malgré tout pur et ses expériences passées lui permettent de prendre conscience de la bonté qui réside chez certains. Nicolas, qui a perdu sa famille mais qui a été adopté par tout le village à tour de rôle à compter du jour de Noël et pour un an, garde à l’esprit cette charité désintéressée et le pousse à vouloir remercier chaleureusement tous les enfants qui devinrent ses amis au fil des années, de façon tout à fait désintéressée.
Comme toujours, ce conte de Noël n’est pas dénué d’une morale. En nous narrant l’apparition de la figure du Père Noël, c’est surtout la mise en place d’une tradition de distribution de cadeaux aux autres qui s’instaure. Mais qui prendra la relève de Nicolas lorsque celui-ci ne sera plus là ? C’est ici que réside la pensée profonde de l’histoire : donner, pour le plaisir d’offrir et ne rien attendre en retour, uniquement pour le bonheur de voir la personne en face de soit heureuse.

« – …parce que le bonhomme de Noël veut que nous apprenions, à travers la joie de recevoir, à quel point il est important de donner. Quand on donne aux autres, on reçoit bien plus que ce qu’on a donné. » [Chapitre 20]

Un grand bravo à Marko Leino, auteur finlandais de talent, qui fait revivre au fil de ces 300 pages la légende du Père Noël, qui débute dans la tristesse mais qui nous incite à ne pas nous laisser abattre, mais à toujours chercher la bonté dans le monde qui nous entoure. La Véritable Histoire du Père Noël est le conte parfait à lire durant les quelques jours qui précèdent cette fête, bien au chaud, et qui vous remplira les yeux d’étoiles.

Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) :

This entry was posted in 4 étoiles, Historique, Young-Adult and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Marko Leino, La Véritable Histoire de Noël

  1. Yoko says:

    Ce conte de Noël a l'air très sympathique! 🙂

  2. Chantal says:

    Ah, Noël ! On espère toujours que la magie agira sur tous les cœurs … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *