Ros Clarke & Faye Robertson, Douces Nuits

Ros Clarke & Faye Robertson, Douces Nuits, éd. Milady Romance, décembre 2013

Ce recueil est constitué de deux nouvelles :
Sous le gui, de Ros Clarke (VO : All I want for Christmas)
Une Seconde Chance pour Noël de Faye Robertson (VO : Holly’s first Noel)

La période des fêtes de Noël ne rime pas toujours avec bonheur, surtout pour nos protagonistes, qui sont confrontés aux dures réalités de la vie (maladie, rupture, isolement). Mais la magie de Noël existe bel et bien, et leur fera peut-être retrouver le sourire et la joie de célébrer la plus belle fête de l’année.

En bref : La première nouvelle (et la plus courte) nous fait découvrir Anna, qui pour la deuxième année consécutive, s’est jetée aux bras de son collègue Hugh lors de la soirée de Noël un peu trop arrosée de son bureau. Revenue à la dure réalité le lendemain, Anna est bien décidée à se terrer sous ses dossiers jusqu’à ce que plus personne ne se souvienne de cet événement totalement déplacé. Mais Hugh ne compte pas en rester là. Le « beau gosse » de son entreprise n’est pas indifférent aux charmes de la jeune femme, et rien ne l’arrêtera, pas même la découverte des problèmes familiaux d’Anna, qui apportent un éclairage nouveau sur le fait que celle-ci ne soit pas plus sociable avec ses collègues.
La seconde nouvelle met en scène Holly, une jeune professeur de musique qui se fait abruptement quitter au téléphone par son ex-copain pompier, à quelques jours de Noël. Celle-ci s’effondre dans la remise, alors que ses élèves l’attendent dans la salle de classe. Vient à sa rescousse son collègue Hugh, professeur de sciences, qui lui permet de se remettre de ses émotions tout en prenant en charge les élèves. Anna a toujours cru que ce dernier était bien trop sérieux et anti-social pour être capable d’un tel acte de gentillesse, et contre toute attente, il lui offre une épaule compatissante pour pleurer… plus encore, il lui propose de se joindre à lui pour le réveillon de Noël, dans un chalet en Ecosse. Hugh n’a également pas été épargné par la vie et cette retraite à deux leur permettra sans aucun doute d’apprendre à mieux se connaître, mais également de panser les plaies qui sont encore béantes dans leurs cœurs respectifs.
Mon avis : Cette compilation de deux nouvelles de romance contemporaine est la lecture parfaite pour les fêtes de fin d’année, à conseiller à toutes les femmes désireuses d’amour mais également de tendresse et appréciant les happy ends.
Noël n’est jamais une fête facile lorsque l’on devient adulte. Cette occasion rime bien trop souvent avec listes de courses, préparation de repas interminables, rencontres familiales soporifiques, etc. Pour certains également, Noël fait ressortir nos vieux démons : solitude, vieilles blessures, etc. Les personnages de ces nouvelles ne font pas exception à la règle : ils sont loin d’être parfaits, bien au contraire, et eux aussi ont leur lot de souffrances. Malgré tout, la magie de Noël fait son effet et nous prouve qu’il est toujours possible de trouver la petite once de bonheur au fond de nous et au contact de l’autre, qui nous permettra de passer, cette année, un Noël d’exception.
Ma note pour ce livre (entre 1 et 5 étoiles) :
This entry was posted in 4 étoiles, Contemporain, Romance and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Ros Clarke & Faye Robertson, Douces Nuits

  1. Jennifer says:

    J’avais déjà très envie de découvrir ce livre mais avec ta chronique encore plus maintenant! :)
    Jennifer

  2. Une lecture légère et agréable. Plus sexy ,sur "une seconde chance pour Noël" . Je ne regrette pas .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>