Ce que je sais (enfin !) de Carrie Hope Fletcher

Ce que je sais enfinCarrie Hope Fletcher, Ce que je sais (enfin !), éd. Albin Michel Jeunesse, 30 septembre 2015

(Titre original : All I Know Now)

La YouTubeuse, actrice et chanteuse Carrie Hope Fletcher (ItsWayPastMyBedTime) nous livre ses astuces et conseils pour bien aborder la vie lorsqu’on est adolescente.

En bref : Carrie Hope Fletcher est une jeune anglaise talentueuse qui multiplie les adjectifs. Actrice, chanteuse et YouTubeuse à succès avec sa chaîne ItsWayPastMyBedTime, elle nous livre dans son premier livre, un concentré de conseils et anecdotes sur la vie de jeunes filles comme les autres.

« Je ne suis ni docteur ni professeur et je n’ai aucune qualification, mais je crois – en tant que personne ayant vécu exactement ce que vous vivez maintenant – avoir une petite idée de la façon dont je pourrais vous aider. » (p. 28)

Comment trouver sa propre personnalité, s’affirmer, ne pas avoir honte de ses goûts, lutter contre le harcèlement, avoir confiance en soi, affronter les premières fois… autant de questions récurrentes chez les ados et que Carrie Hope Fletcher aborde avec humour et sans tabous.

Mon avis : Avec Ce que je sais (enfin !), Carrie Hope Fletcher se livre sans complexes à ses lecteurs. Elle aborde des sujets forts en posant des mots sur des interrogations communes à toutes les personnes ayant subi les mêmes problèmes, notamment sur la question du harcèlement.

« Au lieu d’imaginer ce que ça me ferait d’empoisonner son déjeuner ou de lui arracher les dents une par une, j’en étais réduite à me demander « Qu’est ce que j’ai fait ? » Dès mon premier jour et jusqu’à son départ, je me suis sentie inutilement nerveuse et un peu inadaptée par rapport à mes camarades de classe. Elle ne s’en prenait pas à elles. Qu’y avait-t-il chez moi pour qu’on me traite comme ça ? Que faisais-je de mal pour qu’on me rabaisse à ce point ? Avais-je dit ou fait quelque chose de précis ? Etait-ce dû à ma personnalité ? » (p. 81)

Plutôt que de simplement consoler ses lecteurs, Carrie Hope Fletcher propose de vraies solutions, des techniques afin de prendre de la distance et s’extraire d’une situation toxique efficacement. Elle sait trouver les mots pour rassurer, et plus important, dédramatiser et montrer que nous ne sommes pas seuls à souffrir.

« Néanmoins, d’autres essaient d’oublier leurs petites peurs en jouant avec celles des autres. En d’autres termes, elles se transforment en harceleuses. Elles pensent qu’en attirant l’attention sur ce qu’elles perçoivent comme des faiblesses chez les autres, elles détourneront l’attention de ce qui, selon elles, ne va pas chez elles. C’est l’équivalent d’une personne pointant le doigt sur le néant, au loin, en criant « VITE ! REGARDEZ ! UN ELEPHANT ! » dans l’espoir que tout le monde regarde l’éléphant et ignore ce qu’elle essaie de cacher. Cela n’a absolument rien à voir avec la personne qu’elles attaquent. Elles ne pensent sans doute même pas la moitié des choses qu’elles disent et ont très probablement inventé la seconde moitié ! C’est l’agresseur qui a un problème, pas la victime. Et il est toujours bon de rappeler que parfois ce qui « ne va pas chez vous » est la chose qu’elles envient, ou qui les rend amères. Peut-être un talent, ou votre beauté évidente, ou le fait que vous parlez bien en public. » (p. 82-83)

Il faut toutefois préciser que la majorité de ces conseils s’adressent à des jeunes adolescentes. Les jeunes adultes se reconnaîtront peut-être un peu moins dans ce discours.

Ma note : 

Fourstars1

Merci aux éditions Albin Michel pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 4 étoiles, Essai, Young-Adult and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *