Les Pages du Serpent (tome 1), de Jessica Cornwell

Les Pages du SerpentJessica Cornwell, Les Pages du Serpent (tome 1), éd. Michel Lafon, 4 novembre 2015

(Titre VO : The Serpent Papers)

Barcelone il y a quelques années fut le cadre d’une série de meurtre de femmes particulièrement odieux. De curieuses inscriptions sont gravées sur leur corps. Anna Verco, jeune chercheuse américaine, se retrouve mêlée à une enquête policière sur la demande de l’Inspecteur Fabrégat.

En bref : A cause de ses études en histoire médiévale, l’inspecteur Fabrégat, à la retraite, contacte Anna Verco, mais pas seulement. Il a entendu dire qu’elle possédait un don pour « sentir » les choses, les objets lui parlent. Serait-elle la dernière piste qui lui permette de mettre un point final à cette enquête inachevée depuis des années ?
Disséminées sur le corps des victimes, on peut voir de curieuses inscriptions, en plus de leur langue coupée. Va-t-elle accepter de coopérer avec lui, même si un dangereux psychopathe peut être le tueur ?
Il faut bien avouer que dans cette histoire, les personnages curieux et atypiques ne manquent pas, et ce à toutes les époques !

Mon avis : Aborder Les Pages du Serpent, c’est se dire qu’il faut disposer de temps devant soi pour saisir  l’atmosphère prégnante et un peu mystique que Jessica Cornwell veut donner à son livre.  Il faut prendre des notes pour suivre cette histoire, dans laquelle tout semble un peu confus au début. Il faut aussi toujours tenir le fil, avec une bonne lecture de la table des matières, et peut-être commencer par lire l’épilogue, ou la fin avant le début, contrairement à la tradition. On effectue alors des retours en arrière, loin dans l’Histoire en référence à des personnages, des documents, mêlés à des passés un peu plus proche, avec des personnages contemporains…
On débute notre lecture du roman Les Pages du Serpent sans trop savoir, ni bien comprendre de quoi il s’agit au début. Il y a tellement de références à tant de documents et de personnages, réels et imaginaires, que cela en devient confus.
L’histoire pourrait peut-être se révéler intéressante, car Jessica Cornwell nous propose de revenir sur des documents dont elle semble avoir maîtrisé l’étude, mais tous les lecteurs ne se sentiront peut-être pas enclin à rechercher eux aussi des compléments d’information pour comprendre l’histoire de ce livre.
Peut-être n’était-ce pas le bon moment pour le prendre ! Il faudra lui redonner sa chance un peu plus tard quand l’atmosphère ambiante sera plus détendue.

Ma note :

Twostars

Merci aux éditions Michel Lafon pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 2 étoiles, Polar/Thriller and tagged , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Les Pages du Serpent (tome 1), de Jessica Cornwell

  1. Marou says:

    je viens de terminer (péniblement) ce qui devait s’apparenter à du Dan Brown, mais au final je suis très déçu et déboussolé à la fois!
    il a été très pénible et compliquer à lire.

  2. Buckette says:

    Oups… il a l’air super confus. J’ai pas envie de me prendre la tête ! :'( Dommage parce que ça avait l’air très sympa vu la couverture et le résumé.

  3. Laeti says:

    Il est dans ma PAL aussi…. Mais comme j’ai vu dans ta video que tu allais le lire, j’attendais de voir ton avis car il me paraissait un peu complexe. Et du coup, je crois qu’il va patienter un petit bout de temps avant d’être lu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>