Annihilation (La Trilogie du Rempart Sud #1), de Jeff VanderMeer

AnnihiliationJeff VanderMeer, Annihilation (La Trilogie du Rempart Sud #1), éd. Au Diable Vauvert, 11 mars 2016

(Titre original : AnnihilationSouthern Reach #1)

Une équipe de scientifiques est dépêchée dans une zone où l’on a constaté des phénomènes non-expliqués. Toutes les équipes précédentes, depuis des décennies, ont échoué à trouver des réponses et ne sont jamais revenues indemnes. 

En bref : Une équipe féminine constituée de quatre scientifiques, chacune spécialiste dans son domaine, est envoyée explorer la Zone X, une portion de territoire mystérieuse, où de nombreux phénomènes étranges se produisent et auxquels personne n’a jamais réussi à trouver d’explication rationnelle.

« Nous étions quatre : une biologiste, une anthropologue, une géomètre et une psychologue. J’étais la biologiste. Il n’y avait que des femmes, cette fois, choisies pour intégrer l’ensemble complexe de variables qui régissait l’envoi des expéditions. » (p. 7-8)

Depuis des décennies, le gouvernement a envoyé de très nombreuses missions successives. Aucune n’est jamais revenue indemne. Après une très longue période de statu-quo, une nouvelle mission est dépêchée, uniquement constituée de femmes, dans l’espoir que peut-être, cette variable ait un impact positif sur leurs études.

« Nous savions qu’avec leurs armes à feu, les membres de la deuxième expédition s’étaient suicidés et ceux de la troisième entretués. Il avait ensuite fallu plusieurs expéditions sans pertes humaines pour que nos supérieurs en redistribuent. Nous étions la douzième. » (p. 24)

Qu’est-ce qui attend les membres de cette expédition, une fois sur place ? Parviendront-elles à comprendre ce qui se passe vraiment dans la Zone X ? Et qu’est-ce qui définit vraiment cette région reculée du monde ?

« La Zone X, avant l’Évènement mal défini qui l’a confinée il y a trente ans derrière la frontière et l’a rendue sujette à tant de phénomènes inexplicables, faisait partie d’une région sauvage juste à côté d’une base militaire. Cette espèce de réserve naturelle avait malgré tout eu des habitants, pour l’essentiel peu loquaces et descendants de pêcheurs. Leur disparition a pu passer aux yeux de certains pour la simple intensification d’un phénomène amorcé depuis plusieurs générations. » (p. 108)

Mon avis : Annihilation est le premier tome de La Trilogie du Rempart Sud, écrite par James VanderMeer. À la lecture de son résumé, j’ai été très intriguée. Je venais de terminer le roman Young Adult NIL de Lynne Matson, qui m’avait déjà beaucoup rappelé la série TV LOST, et Annihilation promettait une ambiance assez similaire (un territoire abandonné près du littoral, des constructions étranges dont une qui s’enfonce sous terre…), même s’il est probablement destiné à un lectorat plus mature (encore que).
Je pense qu’il ne faut pas trop chercher à en savoir davantage avant de débuter sa lecture d’Annihilation. Conserver un brin de mystère et se laisser porter par le récit contribue également à découverte de ce roman à l’ambiance toute particulière.
Le premier tome de La Trilogie du Rempart Sud suit les péripéties de la biologiste envoyée dans la Zone X avec trois autres scientifiques pour étudier cet endroit et les manifestations qui s’y produisent. Annihilation est son journal de bord, destiné à être lu par futures équipes de recherche. Au fil des pages, on découvre avec elle ce qui se cache vraiment au sein de la Zone X, derrière la frontière, mais on est également plongé au coeur de cette ambiance pesante et angoissante, car on a le fort sentiment qu’on nous cache des choses, sans pour autant pouvoir identifier avec précision ce qui cloche.

« En pleine nature, j’avais souvent ce sentiment que les choses n’étaient pas tout à fait ce dont elles avaient l’air, sentiment que je devais refouler pour l’empêcher d’affecter mon objectivité scientifique. » (p.38-39)

« L’expédition a peut-être un autre but que celui qu’on nous a dit. » (p.75)

Annihilation est un roman perturbant, construit de façon atypique. Si vous aimez le dépaysement, et faire des expériences littéraires nouvelles, je vous conseille fortement de découvrir ce roman. Vous serez totalement emporté dans cet univers étrange à l’ambiance pesante, qui ne vous laissera pas ressortir indemne.

« Pouvez-vous vraiment imaginer ce que j’ai ressenti quand j’ai vu ça en baissant les yeux sur cet espace obscur ? Peut-être bien. Peut-être le regardez-vous en ce moment même. » (p.122-123)

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, qui s’approche du coup de coeur. Je ne saurais donc que vous conseiller de vous laisser surprendre par ce premier tome !

Ma note : 

FiveStars1

Merci aux éditions Au Diable Vauvert ainsi qu’à l’agence Anne et Arnaud pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 5 étoiles, Fantastique and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *