Les Aventures de Charlotte Holmes (Charlotte Holmes #1), de Brittany Cavallaro

Les aventures de Charlotte HolmesBrittany Cavallaro, Les Aventures de Charlotte Holmes (Charlotte Holmes #1), éd. Pocket Jeunesse, 18 août 2016

(Titre VO : A Study in Charlotte)

Jamie Watson et Charlotte Holmes, les descendants du célèbre duo d’enquêteurs britanniques, sont mêlés bien malgré eux à une sombre affaire criminelle au sein du pensionnat qu’ils fréquentent dans le Connecticut. Un Watson et une Holmes sont donc à nouveau réunis pour mener l’enquête.

En bref : Jamie Watson, le descendant du célèbre Dr Watson, est envoyé en pension de l’autre côté de l’Atlantique, aux Etats-Unis, là où son père réside depuis la séparation de ses parents. Quittant l’Angleterre de son enfance, il intègre ce pensionnat et fait la rencontre de son alter ego, la célèbre Charlotte Holmes, arrière-arrière-arrière petite fille du fameux Sherlock.
La jeune fille semble être le portrait craché de son aïeul : renfermée sur elle-même, peinant à exprimer toute émotion et à socialiser avec les autres adolescents, accro aux substances addictives…

« Quant à Holmes… Rien que de penser à elle, j’avais mal. Qu’elle se soit droguée ne me surprenait qu’à moitié. Son ancêtre Sherlock ne prenait-il pas de la cocaïne ? La fameuse « solution à sept pour cent »… Il prétendait avoir besoin de cette stimulation, et le Dr Watson n’avait pas ménagé sa peine pour essayer de le sevrer. » (p. 50)

Très vite, une succession de drames s’abattent sur le pensionnat et ses élèves. Tous pointent vers le duo Holmes-Watson. Ces derniers, soupçonnés par leur entourage et par la police, ne peuvent s’empêcher de mener l’enquête pour tenter d’élucider le mystère qui s’épaissit de plus en plus. La tâche s’annonce ardue, d’autant que Charlotte Holmes ne dit pas tout à Watson. Elle semble vouloir laisser dans l’ombre des détails de son passé qui sont pourtant cruciaux pour démêler ce sac de noeuds.
Cette sombre affaire semble même être ancrée dans les rouages du passé, tant elle fait référence à de nombreux éléments de l’histoire du duo d’enquêteurs initial.

« Bon, le meurtrier souhaitait peut-être se venger personnellement de Holmes, mais j’avais quand même l’impression d’avoir affaire à quelque chose d’une plus grande ampleur, quelque chose portant la griffe du passé, quelque chose qui plongerait ses racines dans un terreau vieux de plus d’un siècle. » (p. 159)

Jamie Watson, à qui la raison dit de rester en dehors de cette histoire, y est directement mêlé bien malgré lui. Mais ce n’est pas sans un certain attrait inexplicable pour l’intrigue et pour Charlotte qu’il se prend au jeu et tente de lever le voile sur le mystère.

« Nous autres Watson sommes peut-être têtus, m’avait-il dit quand j’étais enfant, mais notre obstination est tempérée par notre goût de l’aventure. » (p.45)

Mon avis : Les Aventures de Charlotte Holmes est un premier tome réussi d’une trilogie entamée par Brittany Cavallaro. L’auteur est parvenue avec brio à s’imprégner de l’univers de Sherlock Holmes, créé par Arthur Conan Doyle au XIXe siècle, pour imaginer à quoi pourrait ressembler la vie des jeunes descendants du duo d’enquêteurs s’ils étaient réunis à nouveau, et à fortiori, s’ils devaient mener une enquête.
Quand les crimes sont mis en scène pour rappeler les nouvelles écrites par Arthur Conan Doyle, et quand les stratagèmes mis en places par Charlotte Holmes pour débusquer les coupables sont directement inspirés des enquêtes de Sherlock Holmes, c’est encore plus grisant.

« Et Sherlock ? Il n’était pas malade pour deux sous. Tous les symptômes étaient simulés. Trois jours de jeûne l’avaient amaigri et rendu pâle, et un maquillage savamment appliqué lui donnait la mine d’un homme au bord de la tombe. Quant à la boîte… Eh bien, il rappelle à Watson qu’il est sur ses gardes quant aux paquets qu’il reçoit.
Charlotte Holmes avait réarrangé à son profit les éléments du récit du Dr Watson afin de le faire coller à sa propre histoire […]. » (p. 140) 

Les Aventures de Charlotte Holmes se dévore comme un très bon polar, à la sauce Young Adult. Brittany Cavallaro a fait du très bon travail de recherches et de documentation sur les enquêtes et l’univers de Sherlock Holmes pour parvenir à le dépoussiérer avec brio dans ce premier tome. Malgré tout, ce roman est parfaitement accessible si vous n’avez jamais lu d’enquête de Sherlock Holmes. Bien au contraire, les différentes références aux nouvelles d’Arthur Conan Doyles, disséminées dans le roman, pourraient bien vous donner envie de vous y plonger par la suite !
Attention toutefois à ne pas mettre cet ouvrage entre les mains des plus jeunes (même si la couverture m’aurait fait penser que le roman était peut-être destiné à un public dès 10 ans), certains détails sont assez matures et le roman est clairement plus destiné à des adolescents de 15 ans et plus.

Ma note :

FiveStars

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 5 étoiles, Polar/Thriller, Young-Adult and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Les Aventures de Charlotte Holmes (Charlotte Holmes #1), de Brittany Cavallaro

  1. Camilla says:

    Oh je serais vraiment curieuse de découvrir ce livre ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *