Bleu Blanc Sang (tome 1), de Bertrand Puard

bleu-blanc-sang-tome-1Bertrand Puard, Bleu Blanc Sang (tome 1), éd. Hachette Romans, 12 octobre 2016

Juin 2018. Le Président de la République Française est décédé. Un tableau d’une artiste féminine du XVIIIe siècle est détruit. Le plus grand spécialiste de cette peintre est enlevé à son domicile. Eva Brunante, la fille de l’homme porté disparu, mène l’enquête. 

En bref : Quelques semaines après la mort du Président de la République, son frère, ancien ministre, est élu à la tête de l’Etat. La famille Tourre est richissime. Le clan est à la tête d’une montagne financière et détient presque tous les pouvoirs.
Une source anonyme transmet des informations à l’organisation Riposte, qui a pour but de mettre fin au système pour libérer le pays et instaurer un nouvel ordre en France. Un certains nombres de faits attirent l’attention de ses membres : il semblerait qu’une artiste du XVIIIe siècle, totalement inconnue du grand public, attise les convoitise de façon assez énigmatique. Un premier tableau a été détruit dans une tentative de cambriolage, un second a vu son prix s’envoler lors d’une vente aux enchères à New-York, et le spécialiste incontesté de cette peintre a été enlevé à son domicile il y a quelques jours.
Il semblerait que l’une des pistes de cette sombre affaire mène jusqu’au clan Tourre. C’est du pain béni pour Riposte qui met les moyens pour aider sa fille, Eva Brunante, à retrouver son père et élucider ce mystère.

Mon avis : Le premier détail qui a attiré mon attention dans Bleu Blanc Sang est le souci de précision et d’exactitude de son auteur, Bertrand Puard, pour tous les éléments qu’il met en scène dans son roman. L’histoire de l’art est justement décrite, de même que les procédures de convois d’oeuvres (je viens de ce milieu de par ma formation en histoire de l’art, et j’apprécie toujours quand les romans sont justement documentés).
J’ai trouvé Bleu Blanc Sang très pertinent, voire très mature pour un roman destiné à la jeunesse, quant aux problèmes actuels sur le plan économique mais aussi géo-politique.
Bleu Blanc Sang est une enquête qui ne nous laisse aucun répit, mais c’est aussi un formidable thriller qui balade son lecteur aux quatre coins de la planète, l’auteur aimant le déstabiliser, voire presque le perdre, pour mieux l’époustoufler lors d’une révélation digne d’un véritable retournement de situation.
La plume de Bertrand Puard est très travaillée, incisive, manipulatrice à souhait. On n’a qu’une envie en finissant sa lecture du premier tome : enchaîner sur les deux autres. Et ça tombe bien, les éditions Hachette Romans ont décidé de sortir les trois volumes de la saga de façon simultanée, plus besoin d’attendre !

Ma note :

Fourstars1

Merci aux éditions Hachette Romans pour m’avoir permis de lire ce livre

This entry was posted in 4 étoiles, Polar/Thriller, Young-Adult and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *