Chasseurs de livres (tome 1), de Jennifer Chambliss Bertman

Chasseurs de LivresJennifer Chambliss Bertman, Chasseurs de livres (tome 1), éd. Robert Laffont (coll. R Jeunesse), 9 février 2017

(Titre VO : Book Scavenger)

Un célèbre éditeur organise une gigantesque chasse aux livres. Lorsque des gangster s’attaquent à lui pour lui dérober son dernier précieux ouvrage, c’est un groupe de jeunes adolescents qui découvre le livre et se lance sur la piste du nouveau jeu mystérieux et tant convoité. 

En bref : Garrison Griswold est le célèbre fondateur des éditions Bayside à San Francisco. Depuis quelques années, il a lancé un site internet organisant des chasses aux livres partout dans le pays. Alors qu’il s’en va présenter le prototype de son prochain jeu livresque, il est attaqué dans une station de métro et grièvement blessé, mais ses agresseurs ne parviennent pas à mettre la main sur le précieux ouvrage qu’il transportait… et qui a glissé derrière une poubelle.
Emily et sa famille déménagent à San Francisco. La jeune fille est très excitée de s’installer dans la ville de son idole, le fondateur de Book Scavenger. Peut-être parviendra-t-elle à participer à l’une des chasses aux livres grandeur nature qu’il organise parfois en marge du site internet ? Elle fait la connaissance de son voisin, James, un jeune garçon fan d’énigmes en tout genre. Ensemble, ils décident de parcourir la ville pour découvrir de nouveaux livres cachés… et c’est en se rendant par curiosité sur les lieux de l’agression de Garrison Grisword qu’ils découvrent le précieux livre que de nombreux esprits cupides s’arrachent. Très vite, Emily et James s’aperçoivent que l’ouvrage recèle bien des secrets, et qu’il ne tient qu’à eux de lui faire livrer tous ses mystères… s’ils ne sont pas rattrapés par les gangsters qui le recherchent coûte que coûte.

« Les énigmes ainsi que les casse-tête étaient amusants, et elle dévorait les livres, mais c’était le côté chasse au trésor qui l’avait rendue accro à ce jeu. Elle aurait pu emprunter des livres à la bibliothèque et acheter des magazines de casse-tête dans les kiosques à journaux. Mais la combinaison des deux avec la chasse en prime était comme de jouer à un jeu de société grandeur nature, avec un livre en récompense. » (p. 70-71)

Mon avis : J’avais repéré Chasseurs de livres depuis qu’il était sorti en VO il y a quelques mois, et j’ai été très contente d’apprendre qu’il serait adapté en France. Quel amoureux des livres n’a pas rêvé de partir chasser les romans au coin d’une rue ou d’un parc ? Pâques est passé, mais j’aurais volontiers échangé la chasse aux oeufs (et au chocolat) contre des livres (et on se demande bien pourquoi !).
Ce roman est un concentré de bonne humeur et une ode à tous les passionnés de littérature, quels que soient leur âge. Les références aux tics (qui se transforment parfois en toc) des obsédés de livres sont nombreuses, et hilarantes (car il faut avouer qu’on se reconnait bien dans ces lignes). Non, on n’écrit pas dans les livres, et on n’en corne pas les pages… le débat est ouvert !
Chasseurs de livres est aussi un petit polar à sa façon, puisque nos deux jeunes ados sont lancés dans une vaste chasse au trésor livresque, ponctuée d’énigmes plus complexes les unes que les autres, et à chaque fois en rapport avec la littérature.
Le roman est d’ailleurs enrichi d’illustrations représentant certaines scènes emblématiques du livre, mais également et surtout, des différents codes qui sont analysés par nos personnages.
Je ne le vous cache pas, Chasseurs de livres a été une excellente lecture pour ma part, puisque je ne rêvais que d’une chose durant mes journées… pouvoir avoir enfin le temps de prendre mon livre et poursuivre ma lecture !
Ce roman est parfait pour tous les amoureux des livres qui voudraient mener l’enquête, petits ou grands !
Vivement le deuxième tome de ces aventures…

Ma note : 

FiveStars1

Merci aux éditions Robert Laffont – R Jeunesse pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 5 étoiles, Jeunesse, Polar/Thriller and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *