Un petit quelque chose en plus, de Sandy Hall

Un petit quelque chose en plusSandy Hall, Un petit quelque chose en plus, éd. Hugo New Way, 9 février 2017

(Titre VO : A little something different)

Lea et Gabe sont deux étudiants de la classe d’écriture créative. En apparence, rien ne les rapprochent. Mais toutes les personnes qui gravitent autour d’eux peuvent l’affirmer : ces deux là sont faits l’un pour l’autre. Le souci ? Lea et Gabe sont les seuls à ne pas s’en rendre compte. 

En bref : Lea et Gabe sont deux étudiants du campus universitaire. Ils suivent tous les deux le même cours d’écriture créative, fréquentent le même Starbucks, ont les mêmes amis, se rendent aux mêmes fêtes… Ces deux là passent leur temps à se croiser, mais l’un comme l’autre ne parviennent pas à faire le premier pas, à engager la conversation, à apprendre à mieux se connaître… et plus si affinités.
Le drame ? Les quatorze personnes qui les entourent (dont le petit écureuil du parc, obsédé par les glands qu’il collecte, mais aussi le banc qui voit une collection de popotins s’assoir sur lui tous les jours) sont unanimes : Lea et Gabe sont fait l’un pour l’autre.
Lea désespère peu à peu d’obtenir une réaction de Gabe, dont la timidité maladive gâche le quotidien… mais se pourrait-il que Gabe lui cache un terrible secret qui le handicape plus lourdement qu’une simple réticence à aller vers les autres ?

Mon avis : J’étais si heureuse en apprenant que A little something different allait enfin être adapté en France ! Et encore plus en découvrant que Hugo New Way avait gardé l’esprit de la couverture VO. Un petit quelque chose en plus est un véritable cupcake littéraire. Cette petite romance young adult n’a rien d’exceptionnel. La fin est même très banale, voire même complètement expédiée. L’intérêt de ce livre réside dans sa narration. A aucun moment, l’histoire n’est vue du point de vue de l’un des deux protagonistes principaux. Au contraire, au fil des chapitres se succèdent quatorze points de vue différents, ceux de leur entourage qui les côtoie au quotidien, et qui observe tous les jours ce couple potentiel se tourner autour sans oser faire le premier pas… Ces situations ô combien frustrantes sont parfaitement résumées par chacun d’entre eux, tous essayant de faire en sorte d’apporter la petite impulsion qui fera que ces deux-là se jetteront enfin à l’eau.

« – Bon, je crois que cette vieille serveuse au resto…
– Maxine ?
– Oui !
– Je l’adore.
– Moi aussi ! Je crois qu’elle voudrait que Gabe et moi… on sorte ensemble. Elle m’a conseillé de m’asseoir près de lui et elle nous observait en souriant.
– C’est bizarre, mais bon… Ça veut dire que des gens ont remarqué que vous étiez faits l’un pour l’autre. » (p.134)

En période peu réjouissante comme nous en connaissons en ce moment, Un petit quelque chose en plus est une belle escapade rose bonbon qui nous permet de nous évader dans une comédie romantique adorable et idyllique. Parce que la littérature, c’est aussi cela : échapper à la réalité pour un monde meilleur, fantasmé et pour lequel on aimerait beaucoup prendre ses valises et déménager.

Ma note : 

Fourstars1

Merci aux éditions Hugo New Way pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 4 étoiles, Contemporain, Romance, Young-Adult and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *