Nightfall, de Jake Halpern et Peter Kujawinski

NightfallJake Alpern & Peter Kujawinski, Nightfall, éd. Pocket Jeunesse, 6 avril 2017

(Titre VO : Nightfall)

Les habitants d’un petit village doivent quitter leur île pour les terres désertiques. Le jour arrive à son terme et laissera bientôt place à quatorze années de nuit… et les dangers qui referont surface. Quelques adolescents ne prennent pas la mesure de la menace et vont amèrement le regretter. 

En bref : Le soleil se couche sur l’île de Bliss. Les habitants se préparent à quitter leurs maisons pour migrer vers des contrées plus ensoleillées. La nuit approche, et elle durera quatorze ans. Un étrange ballet se met en place, les maisons doivent être parfaitement rangées et de vieux objets ressortis des greniers correctement disposés dans chaque pièce… pour quelle raison ? Marine, Kana et Liam, trois adolescents n’ayant jamais connu que les années de soleil, ne comprennent pas ces étranges rituels. Plus étrange encore, aucun adulte ne souhaite répondre à leurs questions. Quelles menaces planent réellement sur le village durant la nuit ? Tout cela ne serait-il que de vieilles superstitions dépassées ?
Le jour du départ, Liam manque à l’appel. Kana et Marine partent à sa recherche dans les bois… mais les bateaux ne les ont pas attendu. Les trois adolescents se retrouvent coincés sur l’île à la nuit tombée. A leur dépends, ils vont rapidement s’apercevoir que dans chaque superstition réside une part de réalité. Survivront-ils à la nuit sur Bliss, et aux créatures qui se réveillent ?

Mon avis : J’avais été très intriguée à la découverte du pitch de Nightfall. Autre point assez original, il s’agit d’un roman unique : pas de suite prévue pour ce roman qui se suffit à lui-même. Dans le genre, c’est assez inédit pour être mentionné.
J’ai bien aimé cet univers glauque et mystérieux, qui m’a beaucoup rappelé les territoires du Nord dans Le Trône de Fer (Game of Thrones) : quatorze ans de jour faisant place à quatorze ans de nuit… L’Hiver vient… comment ne pas faire le parallèle.
L’ambiance est mystérieuse, et l’on découvre comme les personnages tout le rituel auquel se plient les habitants avant de quitter Bliss. On découvre ces comportements étranges et on ne peut s’empêcher d’imaginer le pire. A la nuit tombée, les adolescents sont plongés dans l’obscurité la plus totale et ne peuvent qu’entrevoir les bruits étranges qui les entourent. Le pouvoir de suggestion est poussé à l’extrême. Notre imagination fonctionne à plein régime. Nous sommes immergés dans un roman glauque, sombre et angoissant et c’est efficace.
Plus les heures passent, plus on tombe dans l’horreur. Vers la fin du roman, cela tourne parfois au pur délire et j’ai peut-être un peu moins accroché au dénouement que j’ai trouvé assez vite expédié. J’aurais apprécié avoir plus de réponses quant à l’univers créé par les auteurs : qui sont les créatures, d’où viennent-elles, les relations entre les personnages, etc.
D’un autre côté, Nightfall fait appel à notre imagination. Peut-être ce manque d’informations est-il pensé pour que le lecteur se fasse ses propres réponses ?
J’ai donc beaucoup apprécié ma lecture de Nightfall, même si cela n’est pas un coup de coeur. Ce fut un roman parfait pour frissonner et s’évader dans un univers sombre, mystérieux et plein de secrets.

Ma note : 

Fourstars2

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 4 étoiles, Fantastique, Young-Adult and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Nightfall, de Jake Halpern et Peter Kujawinski

  1. Anne R says:

    Bonsoir j’ai lu Nightfall que j’ai beaucoup aimé pour retrouver l’ambiance de films comme le Village… La tension monte au fil des pages…. Mais je crois que c’est un tome 1… C’est peut-être pour cela que nous n’avons pas toutes les réponses. Merci pour tes chroniques et vidéos qui augmente dangereusement et régulièrement ma Pal… Anne

Répondre à Anne R Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>