Les Yeux de Sophie, de Jojo Moyes

Jojo Moyes, Les Yeux de Sophie, éd. Milady Litté, 20 octobre 2017

(Titre VO : The Girl You Left Behind)

France, 1916 : Sophie doit survivre avec sa famille alors que son mari est parti au front et que les soldats allemands envahissent son village.
Londres, 2006 : Liv tente de faire le deuil de son époux décédé, et doit également se battre pour conserver la propriété d’un tableau présumé volé durant la guerre et réclamé par les héritiers de l’artiste.

En bref : France, 1916 : Sophie est une jeune femme d’une vingtaine d’années, ayant épousé un peintre de l’avant-garde parisienne. Quand la Première Guerre Mondiale éclate, son mari est envoyé au front et il ne lui reste de lui qu’un tableau qu’il a peint de Sophie, trônant dans l’auberge qu’elle tient avec sa soeur. Lorsque les soldats allemands envahissent le village, les restrictions alimentaires se font plus intenses et la vie est plus rude que jamais. Le Kommandant en poste dans le village manifeste un intérêt grandissant pour Sophie et son portrait peint. La jeune femme ne sait plus quelle attitude adopter, partagée entre la révolte contre l’occupant et l’envie de retrouver son mari sain et sauf.

Londres, 2006 : Liv a perdu son époux il y a quelques années. L’un des seuls souvenirs de lui qu’il lui reste est un tableau intitulé « Les Yeux de Sophie », qu’il lui a offert lors d’un séjour en Espagne quelques années avant son décès. Alors que les factures s’accumulent et que l’équilibre de sa vie ne tient plus qu’à un fil, les héritiers du peintre ayant réalisé ce portrait se manifestent et exigent que leur soit restitué le tableau, car ils prétendent qu’il a été volé durant la guerre. Il est inconcevable pour Liv de se défaire du dernier souvenir heureux qui la rattache à son défunt mari. Elle décide de se battre et de mener l’enquête pour retracer l’histoire du tableau.

Mon avis : J’avais beaucoup d’attentes pour Les Yeux de Sophie, lorsque j’ai découvert qu’il s’agissait (en partie) d’un roman historique se déroulant en France durant la Première Guerre Mondiale (il semble qu’il s’agisse d’un sujet récurrent ces derniers temps, commémorations du centenaire de ce conflit obligent). Lorsque j’ai reçu les épreuves non-corrigées de ce roman (un grand merci à Aurélia des éditions Milady qui sait me surprendre avec de jolies petites surprises dans ce genre), j’étais impatiente de pouvoir découvrir ce nouvel ouvrage signé Jojo Moyes (Avant toi).
J’ai beaucoup aimé la partie historique, documentée avec attention tant en ce qui concerne les artistes d’avant-garde du début du XXe siècle, que les restrictions qui s’imposèrent à la population française durant le conflit les opposant aux Allemands en 1914-1918. L’ambiance générale au sein de la population est parfaitement retranscrite : la dualité entre résister à l’occupant, mais également tout faire pour que sa famille et ses proches puissent être épargnés, au risque d’être taxé de collaborateur par ses voisins. L’histoire dépeinte par Jojo Moyes n’est pas toute noire ou toute blanche. Les zones de gris et les tiraillements de ses personnages principaux sont en permanence dépeints, de façon si efficace que le lecteur lui-même ne peut s’empêcher de s’interroger sur sa propre position/réaction s’il avait été concerné par de tels dilemmes.
J’ai toutefois un peu moins apprécié la partie contemporaine du roman, trouvant que le récit tirait en longueur sur des pages et des pages qui n’auraient pas forcément été nécessaires à la clarté du récit. Ce roman fait plus de 650 pages et quelques coupes auraient sans doute été bénéfiques.
J’ai ressenti moins d’empathie pour le personnage de Liv que pour Sophie, même si les choix des deux personnages sont parfois tout aussi discutables.
Je vous recommande néanmoins la lecture des Yeux de Sophie si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le contexte de vie durant la Première Guerre Mondiale, ou pourquoi pas tenter de vous lancer dans le genre du roman historique, tout en gardant une accroche contemporaine.

Ma note :

Merci encore aux éditions Milady (et à Aurélia en particulier) pour m’avoir permis de lire ce livre.

This entry was posted in 3 étoiles, Contemporain, Historique and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Les Yeux de Sophie, de Jojo Moyes

  1. J’ai vraiment apprécié ce roman, je l’ai lu d’une traite, je reconnais qu’il y a eu des longueurs qui ne m’ont pas paru nécessaires, c’est mon point disons négatif.

    J’avoue que la partie sur la Première Guerre Mondiale m’a vraiment plu, Jojo Moyes m’a conquise sur cet aspect mais la partie contemporaine ne m’a pas autant intéressée, je n’ai pas réussi à accrocher ce qui m’a laissé un goût d’insatisfaction quand à cette période.

    Ça a été une bonne lecture et je ne regrette pas mon achat, moi qui attends les sorties poches et qui achète numérique si le livre me plaît (pour éviter l’attente).

    J’attendais avec impatience la sortie de ce livre donc je n’ai pas pu résister à le précommander, le fait que cela porte sur la Première Guerre mondiale change des livres que j’ai lu qui était axés sur la Seconde Guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *