Mon avis sur le film « Le Remède Mortel », le troisième volet du « Labyrinthe »

Il y a une semaine, j’étais invitée à la toute première projection du Remède Mortel, le troisième volet de l’adaptation ciné du Labyrinthe, initialement une série de romans signée James Dashner.

Cette projection avait lieu dans les locaux de la 20th Century Fox à Paris, et nous étions soumis à un gros embargo qui nous empêchait de vous dévoiler le contenu de ce troisième et dernier opus pendant encore quelques jours… quelle torture !

Mais je peux enfin vous en parler, alors c’est parti ! 

Tout d’abord, et vous vous en doutez forcément si vous avez visionné le second film, La Terre Brûlée : Le Remède Mortel n’a plus RIEN à voir avec le roman. N’ayant personnellement pas lu le troisième tome, c’est une amie qui m’a confirmé que cette adaptation avait pris de très grandes libertés avec l’oeuvre originale. On pourra donc conclure que seul le premier film, Le Labyrinthe, était relativement fidèle à l’oeuvre de James Dashner.

Vous l’aurez donc compris : si vous choisissez d’aller voir Le Remède Mortel, pensez à un bon gros film d’action, bourré de muscles, de testostérone et d’armes à feu, et oubliez le livre.

Néanmoins, en ayant ceci en tête, on en prend plein les mirettes (et les oreilles !). Ça tire dans tous les sens, on a droit aux traditionnelles courses poursuites entre gros engins. Les zombies (ou « fondus ») sont de retour, plus rapides et en forme que jamais…

!!! ATTENTION SPOILERS POUR CEUX QUI N’AURAIENT PAS VU LE 2E FILM !!!

En ce qui concerne l’histoire du Remède Mortel, notre petite équipe tente de secourir ceux d’entre eux qui ont été capturés par Wicked à la fin du deuxième volet. Ils vont donc devoir se rendre au coeur même de l’engrenage infernal, la cité mère… et tenter de délivrer Minho des griffes des scientifiques qui lui pompent littéralement le sang pour tenter d’en extraire un remède à l’infection qui gangrène la société. Tout un programme !

Vous ne serez pas au bout de vos surprises, car de nombreux retournements de situation vous attendent (et certains personnages que vous pensiez morts et enterrés ne le sont peut-être pas tant que ça…).

Sans parler du face à face entre Thomas et Teresa, retournée du côté des scientifiques de Wicked… je ne vous en dis pas plus !

Petit détail qui m’aura bien fait rire : l’acteur Aidan Gillen, jouant le rôle du cruel Jansen, aura décidément toujours le même destin cinématographique. Même combat que dans Game of Thrones et son rôle de Little Finger : un vilain machiavélique prêt à tout pour tirer son épingle du jeu, et qui en pince pour une fille bien trop jeune pour lui… 

En résumé : Allez voir Le Remède Mortel sans avoir à l’esprit qu’il s’agit d’une adaptation. Oubliez les romans de James Dashner et profitez d’un bon film d’action, divertissant, drôle à certains moments, et riche en rebondissements.

Seul bémol : Les réalisateurs auront peut-être trop forcé sur les effets spéciaux et les combats, tout cet étalage de batailles rangées étant un poil too much à mon goût. Le final était peut-être également un peu rapide…

Le Remède Mortel (Le Labyrinthe #3), en salles dès le 7 février 2018 en France.

Merci encore à l’agence Cartel et à la 20th Century Fox pour m’avoir permis de visionner Le Remède Mortel en très grande avant-première pour pouvoir vous en parler !

This entry was posted in Films and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *