The End, de ZEP

ZEP, The End, éd. Rue de Sèvres, à paraître le 25 avril 2018

Un jeune étudiant rejoint une équipe de recherche en Suède, afin d’étudier la végétation locale et particulièrement les arbres de la région. L’humanité affecte la nature, mais très vite, la menace semble changer de camp. 

En bref : Théodore rejoint une équipe scientifique dans le cadre d’un stage, afin de mesurer les gaz émis par les arbres qui parviennent à communiquer entre eux via cette incroyable méthode. Le professeur Frawley élabore une thèse anticonformiste, selon laquelle les arbres parviendraient à modifier leur ADN lorsqu’ils repèrent le danger. Alors qu’une usine de produits chimiques est installée tout près de la forêt étudiée, des phénomènes inexpliqués surviennent, et Théodore n’est pas au bout de ses surprises…

Mon avis : Le sujet des arbres et de leur langage secret est très à la mode ces derniers temps, depuis l’énorme succès de La Vie Secrète des Arbres de Peter Wohlleben (éd. Les Arènes). C’est donc avec curiosité que je me suis penchée sur cette bande dessinée de ZEP, que l’on retrouve ici dans un univers très éloigné de Titeuf : un thriller environnemental surprenant !
Les dessins sont très élégants, et la trame de l’histoire rapide et totalement surprenante. Je vous laisse les découvrir dans la vidéo ci-dessus.
Le récit commence comme un constat scientifique. Le lecteur est happé par ces faits incroyables qui lui sont présentés (tout en tentant de démêler le vrai du faux, la part de science et celle relevant de la fiction). Quand soudain, d’un revers de page, le monde est renversé, l’ordre des choses bouleversé, et l’histoire prend une tournure totalement inattendue !
J’ai été agréablement surprise par The End de ZEP, et je le recommande chaudement à tous les amateurs de récits post-apocalyptiques, mais aussi aux personnes ayant une sensibilité particulière à la cause environnementale, qui sauront très certainement être séduits par les théories intéressantes amenées dans cet ouvrage !

Instagram @missmymoo

Ma note : 

Merci aux éditions Rue de Sèvres pour m’avoir permis de lire cet ouvrage.

This entry was posted in 4 étoiles, B.D. and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *