Love, Simon : le film

Il y a déjà plusieurs semaines, j’ai pu assister à une très grande avant-première de Love, Simon, l’adaptation ciné du roman Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens (éd. Hachette Romans).

L’histoire : Simon, 16 ans, est un lycéen comme les autres. Mais Simon a un secret. Il aime les garçons. Et Simon ne comprend pas pourquoi il ne parvient pas à le vivre pleinement, à l’assumer, en commençant par l’annoncer à ses parents.

Pourquoi l’hétérosexualité est-elle la norme, et l’homosexualité la différence ? En quoi l’orientation sexuelle nous définit-elle en tant qu’individu ?… en bref : pourquoi accorder tant d’importance aux préférences amoureuses d’une personne, et ne pas s’intéresser uniquement à la personne elle-même ?

Très vite, Simon se réfugie sur internet, où il fait la connaissance d’un anonyme se confiant sur sa propre différence, via un site d’échange que tout le lycée consulte. Une forte connexion s’établit entre les deux ados, mais le mystérieux inconnu ne souhaite pas révéler son identité.

Alors que Simon désespère de découvrir qui est cette personne qui parvient si bien à le comprendre, un de ses camarades découvre le secret de Simon et le fait chanter…

Mon avis : Je n’avais pas lu le roman Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens (qui est encore et toujours dans ma PAL… on ne se refait pas) mais j’ai A-DO-RÉ Love, Simon !

Les acteurs incarnent parfaitement les rôles, à commencer par la famille de Simon. Jennifer Garner et Josh Duhamel sont des parents totalement loufoques mais attachants et drôles, de même que Talitha Bateman qui interprète Nora, sa petite soeur.

Les amis de Simon sont également très touchants, mention spéciale pour Katherine Langford, qui incarne Leah, la meilleure amie de Simon (et rendue célèbre pour son rôle dans 13 Reasons Why). J’apprécie de plus en plus cette actrice qui rayonne littéralement dans chacun de ses rôles.

En résumé : Foncez voir Love, Simon, au cinéma dès le 27 juin en France ! Rien que pour le magnifique message d’acceptation de soi et des autres, quelle que soit son orientation sexuelle… car tout le monde mérite une belle histoire d’amour !

Merci à l’agence Cartel pour m’avoir permis de visionner Love, Simon en avant-première. 

Pour la liste des séances de ciné près de chez vous, c’est par ici !

This entry was posted in Films and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *