Sky High, d’Emma R. Lowell

Emma R. Lowell, Sky High, éd. Hugo New Way, janvier 2019

Gill est une adolescente londonienne pleine d’ambition. Elle rêve de devenir médecin. Mais grâce à sa meilleure amie, elle découvre aussi les joies de l’escalade, et les frissons qui vont avec. Peut-être le jeune et beau Jared, talentueux grimpeur, y est-il aussi pour quelque chose ?

En bref : Gill est en dernière année de lycée. Elle rêve de devenir médecin, mais pour être acceptée en fac, elle doit réussir un test bien spécifique et très exigeant. Sa meilleure amie l’inscrit donc à des séances de tutorat avec un jeune interne en médecine. En parallèle, les deux copines décident de passer plus de temps ensemble, et s’inscrivent donc au seul cours de sport dans lequel il reste deux places disponibles : l’escalade. Là-bas, Gill fait la connaissance de Jared, un grimpeur fougueux et surtout très séduisant.
Tiraillée entre son rêve de toujours, celui de devenir médecin, et les récentes pulsions de casse-cou instillées par Jared, Gill ne sait plus quel chemin elle doit suivre…

 

Instagram @missmymoo

 

Mon avis : Si on ne s’en tient qu’aux premiers chapitres, Sky High pourrait n’être qu’une petite romance adolescente sans rien de bien original. Une jeune fille des rêves plein la tête, tiraillée entre le fait d’être une bonne élève et laisser libre cours à son instinct, vivre sans regarder en arrière. Je ne suis pas une grande lectrice de romance, et pour ne rien vous cacher, j’ai failli abandonner ce roman passé les 100 premières pages, car rien ne me donnait vraiment envie de m’y raccrocher. Mais une petite intuition m’a fait persévérer, et grand bien m’en a pris !
Si la première partie du roman est tout ce qu’il y a de plus classique (j’ai cependant beaucoup aimé le décor londonien, ville que j’affectionne tout particulièrement), un énorme retournement de situation assez choquant vient bouleverser toute l’histoire, pour lui faire prendre un tournant beaucoup plus tragique et sérieux durant toute la deuxième moitié de l’ouvrage.
J’ai été scotchée lorsque j’ai découvert cet évènement marquant, que je n’avais en aucun cas vu venir. Et je pense honnêtement que peu pourront en deviner la nature.
La seconde partie du roman prend alors une tournure plus intense, plus noire et tourmentée… qui pourrait (presque) se rapprocher des romans de Colleen Hoover.
Sky High se transforme alors en belle leçon de vie, et porte des messages qui pourront résonner chez la plupart d’entre nous.

« La vie, cette chose fragile : une seconde elle est là, elle nous remplit et nous galvanise. L’instant d’après, elle pourrait disparaître ; cela prendrait moins de temps qu’il n’en faut pour cligner des paupières. » (p. 423)

Ma note :

Merci aux éditions Hugo New Way de m’avoir permis de lire ce roman.

This entry was posted in 4 étoiles, Romance, Young-Adult and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.