Frozen Charlotte (tome 1), d’Alex Bell

Alex Bell, Frozen Charlotte (tome 1), éd. Stripes Publishing (VO), 2015

Ce roman a été traduit en français en 2018 par les éd. Milan sous le titre Emmurées (mais n’est plus commercialisé à ce jour – 2019)

Sophie et son meilleur ami s’amusent avec une planche de Ouija. Ils tentent de communiquer avec les morts, mais ouvrent peut-être sans le vouloir un portail avec l’au-delà. Quand Sophie part passer ses vacances en Écosse dans la vieille maison de ses cousins éloignés, elle ne s’imagine pas que c’est le début d’un cauchemar dont elle risquerait de ne pas réchapper.

 

En bref :

Sophie Craig et son meilleur ami s’amusent avec une planche de Ouija. Pas vraiment convaincus de l’existence d’un au-delà, ils tentent malgré tout d’établir un contact avec des défunts. Sophie invoque sa cousine éloignée Rebecca, dont elle a vaguement appris qu’elle était décédée dans des circonstances qu’elle ignore. C’est le début de phénomènes très étranges, et de plus en plus dangereux.

Quelques semaines plus tard, Sophie part pour l’Écosse rejoindre la famille de sa cousine Rebecca. Elle découvre à son arrivée que les membres de la famille Craig qu’elle avait connue lorsqu’elle était enfant ont bien changé. La mort de Rebecca a traumatisé ce foyer qui est au bord de l’implosion.

Dès le premier soir, d’étranges phénomènes semblent survenir, et Sophie craint d’avoir réellement ouvert un portail lors de son utilisation de la planche de Ouija…

C’est sans compter les personnalités complexes et obscures de son cousins et de ses deux soeurs, qui ne sont plus les mêmes depuis toutes ces années.

 

Instagram @missmymoo : la VF de Frozen Charlotte, parue sous le titre d’Emmurées aux éd. Milan (2018)

 

Mon avis :

Depuis plusieurs années, j’ai un étrange attrait pour le paranormal. Si je ne regarde pas trop de films d’horreur, j’ai découvert depuis un moment déjà l’existence de documentaires mettant en scène des investigations dans le but d’établir un contact avec d’éventuelles entités dans des lieux supposés hantés.

Quand j’ai entendu parlé de ce roman, je me suis jetée dessus et je l’ai dévoré. Frozen Charlotte est un véritable page-turner dans lequel vous plongez et que vous ne pouvez plus lâcher tant il vous prend au tripes.

Alex Bell sait ménager son suspense, et d’un roman d’horreur assez basique, vous basculez très vite dans le thriller psychologique, le tout sublimé par une écriture très cinématographique qui vous rappellera les plus effrayantes des séries TV d’horreur.

« Je restai immobile quelques secondes, avant de me retourner lentement vers la porte fermée de la chambre de Rebecca. Je m’en approchai et m’arrêtai devant. Puis je tendis la main pour effleurer la porte du bout des doigts.

À peine l’eus-je touchée que je retirai ma main aussi vite que possible, le souffle coupé : la porte était glaciale sous mes doigts. Néanmoins, ce ne fut pas seulement le froid qui me choqua, mais le mal pernicieux qui semblait émaner de la pièce condamnée. Je n’avais pas de mots pour décrire cette sensation, cela aurait été incompréhensible si j’avais tenté de l’exprimer, mais c’était sinistre, horrible, malveillant, et cela me mettait mal à l’aise.

Frissonnante, je frictionnai mes brais pour en chasser la chair de poule. J’avais envie de m’enfuir aussi loin que possible de cet endroit sans jamais, jamais me retourner. Alors que je fixais la porte des yeux, j’entendis un bruit sourd, comme si quelque chose de lourd venait de tomber au sol.

J’aurais juré que cela venait de la chambre de Rebecca. » (p. 52-53 de la VF)

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, et je vous mentirais si je disais que je n’ai pas été totalement scotchée à mon livre en pleine nuit tant le suspense était grand et l’écriture d’Alex Bell addictive ! Je dois néanmoins reconnaître que certains raccourcis empruntés par l’auteure était assez prévisibles, notamment vers la fin de l’histoire. Sans cela, ce roman aurait été un vrai coup de coeur !

C’est avec grand regret que j’ai eu la confirmation par les éditions Milan que la suite de cette saga (le tome 2 étant en réalité un prequel) ne serait jamais publiée en France. Pire : la VF sous le titre Emmurées n’est plus publiée et donc désormais introuvable, à part en occasion.

Je suis vraiment déçue de cette décision car cela fait à peine un an que ce roman est paru en France, et c’est pourtant une petite pépite (extrêmement bien notée sur Goodreads)…

Qu’à cela ne tienne, je lirai donc le tome 2 en VO !

J’espère que cela ne vous découragera pas d’essayer de découvrir ce roman (qui se suffit à lui-même, pas besoin de lire le prequel pour trouver une chute à l’histoire), que ce soit en Français (si vous parvenez à le trouver d’occasion) ou en VO.

Ma note :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
YouTube
Instagram
Google+
Pinterest
RSS
Follow by Email
%d blogueurs aiment cette page :