L’Argent sur YouTube, et les BookTubeurs dans tout ça #MyriamEnParle

BookTube et l'argent cover

Bonjour à tous,

Avec ce premier article, j’inaugure un nouveau type de contenu et de vidéos que j’intitulerai #MyriamEnParle, où j’aborderai avec vous des sujets importants qui méritent d’être débattus et sur lesquels une réflexion commune serait enrichissante.

Comme promis, j’aborde aujourd’hui avec vous la question de l’argent sur YouTube, puisque ce thème semble passionner les foules et alimenter toutes sortes de fantasmes délirants. C’est un peu comme le Yéti. Tout le monde en parle, personne ne l’a jamais vraiment vu et on s’imagine beaucoup de choses qui, au final, ne sont pas si complexes et ne valent pas forcément la peine de se mettre dans tous ses états.
Et parce que je suis surtout une BookTubeuse, je vais également profiter de l’occasion pour parler de ce qui me concerne, à savoir BookTube et l’argent, car cela aussi fascine beaucoup, et peut-être à cause du fait que nous traitons d’un produit particulier qui est le livre, et qu’il existe ne nous le cachons pas, un certain tabou en France à associer argent et Culture, quoi que certains en disent.

J’ai décidé, pour ne pas vous assommer avec une vidéo d’une demi-heure, de vous décomposer ma présentation en deux vidéos distinctes, qui seront à termes toutes les deux regroupées dans ce même article (n’hésitez donc pas à le mettre en favori afin d’y revenir plus tard pour visionner la suite).

La première vidéo que je vous présente aujourd’hui, aborde les principaux moyens à la disposition d’un YouTubeur, tous milieux confondus, pour générer de l’argent grâce à ses vidéos. Il est donc question, dans l’ordre, de :

  • La monétisation des vidéos sur la plateforme YouTube (comment YouTube rémunère ses créateurs via la publicité)
  • Les collaborations avec des marques (les placements de produit et les vidéos sponsorisées)
  • La participation à des événements rémunérés
  • Le soutien financier de la part des abonnés avec contreparties (via la plateforme Tipeee en France)

Après coup, je me rends compte que je n’ai pas parlé des programmes d’affiliation à des sites de vente en ligne, comme par exemple Amazon qui est le plus couramment utilisé sur YouTube. Vous pouvez notamment en avoir l’illustration dans la description de mes vidéos. À côté de chaque lien redirigeant vers un produit sur le site Amazon, je m’attache à apposer un petit * qui vous permet d’identifier clairement que si vous utilisez ce lien et que vous décidez d’acheter le produit en question par ce biais, Amazon me reversera une petite commission (à la hauteur d’environ 5% du prix de l’article), soit souvent quelques centimes, en chèque-cadeau, sans que le prix soit plus cher pour l’acheteur. Cela me permet entre autre de financer du matériel pour la chaîne YouTube (micro etc.) afin de vous proposer toujours plus de contenu de qualité. La mention de ce lien d’affiliation n’est pas obligatoire, mais je souhaite à titre personnel, et dans un esprit de transparence totale avec mes abonnés, que cela soit clairement identifié, même si cela ne coûte pas plus cher pour la personne qui souhaite commander via ce lien.

À présent, voici la seconde vidéo consacrée plus spécifiquement à BookTube, et à notre rapport à l’argent.

Nous avons parfois été dépeint comme “ayant flairé le bon filon pour profiter de la filière du livre et se faire de l’argent dessus” (il n’y a qu’à moi que cette petite phrase me fait penser que nous nous apparenterions aux 40 voleurs de la caverne d’Ali Baba ?), si tant est que les professionnels de l’édition/auteurs et autres critiques littéraires vivent de l’amour du livre et d’eau fraîche (accessoirement, ils brouteraient une ou deux pages en cas de disette).
Plus sérieusement, commençons tout d’abord par reconnaître que les BookTubeurs (et les blogueurs littéraires aguerris, cela va de soit), fournissent déjà un énorme travail (j’utilise bien le mot travail) et que oui, chers professionnels de la filière, nous participons à valoriser la littérature à notre échelle (quoi que vous vouliez bien en penser, nous sommes des prescripteurs à notre niveau, et nous avons des chiffres attestant de commandes de livres suite à nos vidéos qui le prouvent, mais que nous avons la décence de ne pas publier).

Remettons donc les pendules à l’heure, en toute transparence, et discutons-en librement et intelligemment. J’aborde donc plusieurs sujets qui peuvent faire débat : les partenariats (ou livres reçus gratuitement en tant que services de presse), les vidéos et autres prestations rémunérées, mais également et surtout, la possibilité pour les abonnés de nous soutenir via la plateforme Tipeee. Les BookTubeurs francophones ne sont pas encore présents sur cette plateforme, contrairement à certains BookTubeurs américains via Patreon.

J’espère que cette première vidéo aura été instructive pour vous. N’hésitez pas à réagir en commentaire si vous souhaitez participer, ou poser vos questions. J’essaierai de vous répondre dans la mesure de mes connaissances.
Dites-moi également ce que vous pensez de ce nouveau rendez-vous #MyriamEnParle et si ce type de vidéos vous intéresse ?

(6) Comments

  1. Les vidéos sont très claires merci !
    Je ne comprends pas bien toutes ces pseudo polémiques sur les Youtubeurs. Evidemment qu’éditer des vidéos ça demande plus d’investissement (de temps et d’argent) que de se filmer 5 min sur sa webcam et évidemment que les Booktubeurs ne peuvent pas exclusivement vivre des livres qu’on leur offre (sauf régime alimentaire particulier et propriétaire qui accepte que le loyer soit payé en Kg de papier). Le souci c’est que les médias traditionnels ne comprennent pas YT et qu’ils cherchent les problèmes là où il n’y en a pas…

    Concernant Tipeee je suis 100% pour, de gros YTr comme Usul le font alors pourquoi pas les Booktubeurs ? Je me ferai un plaisir de donner 🙂

    1. Comme je l’ai dit en commentaire sur YouTube, en ce qui concerne Tipeee je pense que ça se justifie vraiment pour ceux qui produisent un contenu réellement créatif. Il faudrait donc penser à des vidéos plus élaborée si on veut en tant que BookTubeurs, demander un soutien de la part de nos abonnés, enfin à mon sens. Je ne me vois pas trop demander de l’argent pour faire des Books Haul (même si je caricature un peu). Mais c’est quelque chose qui se réfléchit et c’est positif 🙂

  2. Merci beaucoup pour cette vidéo, j’ai appris pas mal de choses pour le coup.
    Juste sur la forme, tu t’exprimes vraiment bien, c’est très très plaisant de t’écouter ; surtout sur un sujet assez “tabou” en ce moment.
    Merci et vivement les autres vidéos.

    1. Merci Marylin !

  3. Tout est clair 🙂
    Vivement la seconde ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.