Book Haul de folie !

Bonjour mes petits lecteurs !

J’espère que vous passez un bon dimanche (ou un bon début de semaine, tout dépend quand vous lisez cet article).

Je reviens vous présenter (en vidéo) mes réceptions livresques de ces dernières semaines.

J’ai l’habitude de vous montrer ces réceptions au fur et à mesure qu’elles arrivent sur Instagram (au passage, si vous ne me suivez toujours pas là-bas : qu’attendez-vous ?).

Je me suis dit qu’un petit récap’ sur YouTube était nécessaire : alors c’est parti pour la piqûre de rappel bien méritée !

La vidéo

 

Les livres présentés dans ce Book Haul

Les Prisonniers de la liberté, de Luca di Fulvio (éd. Slatkine, septembre 2019)

1913, un paquebot quitte l’Europe. A son bord, trois jeunes en quête d’une seconde chance.
Rosetta, jeune femme indépendante et rebelle, fuit son village italien. A la mort de ses parents, harcelée et violentée par la pègre, ayant perdu son honneur, elle n’a eu d’autre choix que d’abandonner la ferme familiale.

Rocco, fier et fougueux jeune homme, laisse derrière lui sa Sicile natale. Il cherche à échapper à la Mafia locale, à laquelle il a refusé de se soumettre.

Raquel, petite juive russe, a vu toute sa famille décimée dans un pogrom. Elle n’emporte avec elle que le souvenir de l’amour que lui portaient ses parents.

Le nouveau monde les réunira.


 

Mafioso (Carnaval #3), de Ray Celestin (éd. Le Cherche-Midi, octobre 2019)

New York, 1947 : un mystérieux tueur assassine de sang-froid tous les occupants d’un hôtel de Harlem. On parle d’un meurtre rituel, lié au vaudou. Un suspect est arrêté, condamné.

Une ancienne détective de l’agence Pinkerton, Ida Davis, et le patron d’un club en vogue de Manhattan, Gabriel Leveson, se retrouvent mêlés à l’enquête. Ils découvrent bientôt avec effroi que l’affaire est liée à une série de meurtres bien plus importante, impliquant le crime organisé et la haute société de la ville.

Après La Nouvelle-Orléans de Carnaval et le Chicago de Mascarade, Ray Celestin nous entraîne dans le New York de l’après-guerre. Au fil d’une intrigue palpitante, inspirée de faits réels, où se croisent Frank Sinatra, Bugsy Siegel et Louis Armstrong, il dresse, sur fond de jazz, un portrait inoubliable de la ville, épicentre du cauchemar américain.


Sleeping Beauties, de Stephen King & Owen King (éd. Le Livre de Poche, septembre 2019)

Un phénomène inexplicable touche les femmes sur toute la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil, et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies.

Bientôt, presque toutes sont touchées par la fièvre Aurora, et le monde est livré à la violence masculine.

À Dooling, petite ville des Appalaches, la mystérieuse Evie semble immunisée contre cette épidémie.

Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, échappera-t-elle à la fureur des hommes privés soudainement de femmes ?


 

Tiny Pretty Things (tome 1), de Sona Charaipotra & Dhonielle Clayton (éd. Hachette Romans, mai 2019)

Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l’année, les rivalités se déchaînent.

Bette, ballerine star de l’école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu’elle ne soit pas la meilleure.

June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l’éternelle doublure.

Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer… jusqu’au drame.


 

Ceux qui ne peuvent pas mourir, de Karine Martins (éd. Gallimard Jeunesse, septembre 2019)

1887. Gabriel Voltz n’est pas un enquêteur ordinaire.

Sa spécialité : la chasse aux Égarés, ces créatures hérétiques qui se cachent sous une apparence humaine. Lycans, cocatrix, volkolaks, loups-garous… Aucun de ces monstres n’a jamais résisté à la force surnaturelle de Voltz.

Mais depuis qu’il a pris Rose sous son aile, une orpheline tout aussi insupportablement têtue et fouineuse qu’attachante, il s’expose au courroux de son puissant employeur, l’Ordre de la Sinate-Vehme.

Quand la confrérie l’envoie dans le Finistère pour élucider une mystérieuse affaire de meurtres, Voltz n’a d’autre choix que d’emmener l’adolescente avec lui.

L’enquête s’annonce plus périlleuse que prévu, lorsque toutes les pistes convergent vers le mystérieux domaine de Porte-Vent…


 

Combien de pas jusqu’à la Lune, de Carole Trébor (éd. Albin Michel Jeunesse, septembre 2019)

Dans les années 1920, en Virginie occidentale, Joshua et Joylette habitent une modeste ferme avec leurs quatre enfants, à qui ils transmettent leur curiosité du monde et une dignité teintée de modestie. « Vous êtes aussi bons que n’importe qui dans cette ville, mais vous n’êtes pas meilleurs. », ne cesse de répéter le père. Katherine, la benjamine, passe ses journées à compter.

Elle calcule le nombre de pas pour aller à l’école, mesure la hauteur des arbres, se questionne sur la distance qui sépare la Terre de la Lune…

Grâce à ses capacités exceptionnelles, elle entre au lycée à 10 ans, puis obtient ses diplômes universitaires à 18. Elle commence ensuite une carrière de professeure, mais c’est un autre avenir qui l’attire…

Dans une Amérique où les droits des Noirs et des femmes restent encore à conquérir, elle trace consciencieusement sa route dans l’ingénierie aérospatiale à la NACA puis à la NASA.

Et au fil des ans, malgré les réticences d’un milieu masculin marqué par la ségrégation et une forme de misogynie, elle prouve sa légitimité par l’exactitude de ses équations et l’ingéniosité de ses raisonnements.

Et c’est à elle qu’en 1962, l’astronaute John Glenn demande de vérifier la justesse des calculs de sa trajectoire avant de partir en orbite autour de la Terre.

Sept ans plus tard, on lui confie le calcul de la trajectoire d’Apollo 11. Objectif visé : la Lune.

Dans l’ombre des hommes, Katherine fait, à sa manière, également décoller les droits des femmes et des Noirs.


 

Wicca : Le Manoir des Sorcelage, de Marie Alhinho (éd. Poulpe Fictions, octobre 2019)

De la sorcellerie, des esprits d’antan, un démon maléfique… Découvrez le quotidien de la famille Sorcelage !

Dans la campagne perdue du Berry, où vivent encore les créatures d’antan, les Sorcelage sont loin d’être une famille ordinaire !

Avril et Octobre, comme leurs ancêtres avant eux, pratiquent en secret la Wicca, une forme de magie naturelle et bienveillante. Lorsque le cercle de pierres magiques qui protège la région est brisé, ils doivent compter sur leur meilleure amie Nour et le feu follet H pour empêcher d’anciens démons de resurgir…


 

13 Martin à Noël, de Sophie Marvaud (éd. Poulpe Fictions, octobre 2019)

Enquête à suspense et réveillon mystère !

Tout a commencé quelques semaines avant Noël, quand Sébastien Martin a reçu une étrange invitation : une certaine Mme de Bellevue le conviait, lui et sa famille, à venir réveillonner avec elle dans son château !

Jusqu’alors, pourquoi pas ? Mais, une fois sur place, les Martin découvrent qu’ils ne sont pas tout seuls : 13 familles de Sébastien Martin sont réunies au manoir !

Qu’est-ce que tout cela signifie ? Qui est réellement Mme de Bellevue ?

Et d’abord, où est-elle ? Les enfants des Sébastien, Joy, Tristan et Sophia, sont bien décidés à tirer cette affaire au clair !


 

La vie a plus d’imagination que nous, de Clarisse Sabard (éd. Charleston, octobre 2019)

Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoute une nouvelle fois les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n’imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme !

Cette fois, c’est son père qui fait des siennes : une semaine avant Noël, la voilà forcée d’aller le chercher à l’hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot… Qu’est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ?

Et comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l’a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes…

Cette année encore, les vacances ne s’annoncent pas de tout repos. Heureusement qu’il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme !

Lien du tome 1 : La vie est belle et douce à la fois


 

Sex Mille Personnes, de Caroline Michel & Anne Boudart (éd. Le Livre de Poche, octobre 2019)

« À la seconde où j’écris ces lignes, six mille personnes sont en train de faire l’amour.

Quand certains corps se séparent, d’autres se rencontrent, des gens se serrent, s’embrassent et se mélangent.

Peut-être s’ennuient-ils, peut-être jouissent-ils.

Peut-être se connaissent-ils depuis une heure ou vingt ans.

Ils ont entre quinze et quatre-vingt-dix ans, un peu plus ou un peu moins, ils sont amoureux ou pas vraiment.

Mais l’un sur l’autre, l’un derrière l’autre, à deux ou à plusieurs, ils se confondent. »

Caroline Michel


 

La Reine des Neiges et les cinq éclats, de Tomoko Hako (éd. Nobi Nobi, octobre 2019)

Il était une fois un monde rempli de royaumes où la magie faisait loi.

Dans le Grand Nord, deux chats trouvent un miroir qui a le pouvoir de leur montrer les êtres qu’ils chérissent le plus. Mais le miroir est cassé…

Les chats vont devoir arpenter différents royaumes afin de retrouver les cinq éclats manquants du miroir, logés dans des cœurs meurtris.

Leur quête les mènera chez Poucette, la Petite Sirène, le Roi Nu, la petite fille aux allumettes, pour se terminer chez la légendaire Reine des Neiges.

Un recueil de contes magique !


 

Les aventures d’un apprenti gentleman, de Mackenzi Lee (éd. Pocket Jeunesse, octobre 2019)

Monty rend tout le monde fou : les hommes, les femmes… mais surtout son père.

Jusqu’ici, personne n’a réussi à dompter Henry Montague, dit  » Monty « .

Son père ne sait plus quoi faire de cet héritier volage dont les seules passions sont le jeu et la boisson, et qui aime par-dessus tout se réveiller chaque matin entre des bras différents.

Cette fois pourtant, c’est décidé : après son tour d’Europe, il devra reprendre les rênes du domaine familial.

Déterminé à conquérir tous les plaisirs que pourra lui offrir le Vieux Continent – ainsi que le coeur de Percy, son meilleur ami –, Monty fait fi des attentes de son père.

Le voyage se transforme alors en chasse à l’homme, avec Monty dans le rôle de la proie…


 

Le Corps, de Stephen King (éd. Albin Michel Jeunesse, octobre 2019)

J’allais sur mes treize ans quand j’ai vu un mort pour la première fois.

Parfois, il me semble que ce n’est pas si lointain. Surtout les nuits où je me réveille de ce rêve où la grêle tombe dans ses yeux ouverts.

Été 1962, quatre adolescents un peu fous s’élancent le long de la voie ferrée, à la recherche d’aventure, de frisson… de danger ?

Texte fondateur de l’univers de King, Le Corps est un roman d’initiation autant qu’un roman d’épouvante.

Porté à l’écran avec le mythique Stand by me, Le Corps est aujourd’hui un immense classique de l’oeuvre du maître de l’horreur.


 

Brume, de Stephen King (éd. Albin Michel Jeunesse, octobre 2019)

Après un violent orage, la ville de Bridgton se retrouve encerclée par un bloc de brume opaque et menaçant.

Piégés dans un supermarché Billy et son père vont vite comprendre que l’horreur qui se cache dans le brouillard n’est que le reflet de celle qui vit dans le coeur des hommes…

Brume montre au lecteur une autre facette de King, celui qui joue avec les frontières du réel, faisant appel à nos peurs les plus ancestrales : le monstre caché dans le brouillard, ou derrière le sourire de notre voisin…


 

Hunger Games, de Suzanne Collins – édition intégrale collector (éd. Pocket Jeunesse, octobre 2019)

L’intégrale de la trilogie culte de Suzanne Collins !

Un jeu imposé, 24 candidats.
Seul le gagnant survivra.

Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Hunger Games. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras…

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger.

À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…


 

Un bonheur imparfait, de Colleen Hoover (éd. Hugo Roman, octobre 2019)

Graham et Quinn sont tombés profondément amoureux il y a sept ans.

Après une rencontre improbable, ils ont vite compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre.

Et puis ils se sont mariés et ont commencé à parler de fonder une famille.

Les mois, les années ont passé et Quinn et Graham ne sont toujours que deux et leur couple semble s’effriter un peu plus chaque jour.

Le désir de Quinn de devenir mère est devenue une obsession qu’elle n’est plus très sûre que Graham partage totalement.

Leur relation se distend et ils semblent de moins en moins se comprendre.

Est-ce que l’amour même quand il est aussi fort peut mourir quand les épreuves se multiplient ou au contraire peut-il en sortir renforcé ?


 

La Fourmi rouge, de Émilie Chazerand (éd. Folio jeunesse, octobre 2019)

Pas évident d’avoir 15 ans quand on s’appelle Vania Strudel, avec une paupière qui tombe, un père taxidermiste et un meilleur ami qui s’amourache de sa pire ennemie.

La rentrée s’annonçait désastreuse pour Vania, mais un mail anonyme lui fait l’effet d’un électrochoc : «Nous sommes tous des fourmis, vus de la lune. Mais tu peux être la rouge parmi les noires. Qu’est-ce que tu attends pour vivre ? !»


 

J’espère que ce Book Haul de rattrapage vous a plu, et que vous avez pu piocher ça et là des idées de lectures intéressantes !

Je vous souhaite une très bonne semaine, de belles lectures et je vous dis à très vite ♡

(4) Comments

  1. Bon tu me donnes très envie de me plonger dans la saga Le gang des rêves et Carnaval ! Ah le thème du dernier Colleen Hoover me tente beaucoup !
    Tes book haul m’avaient manqués !!!

    1. Mais ouiiii je ne peux que te conseiller ces 2 chefs d’oeuvre ! Tu m’en diras des nouvelles

  2. En effet, de sacrés réceptions ! Bonnes découvertes à toi et bon dimanche

    1. Merci, bon dimanche à toi aussi ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
YouTube
Instagram
Google+
Pinterest
RSS
Follow by Email
%d blogueurs aiment cette page :