Le Livre Perdu des Sortilèges adapté en série TV

Après tant d’attente et d’espoir, c’est enfin chose faite : la trilogie de romans à succès signée Deborah Harkness est enfin adaptée en série TV (par la chaîne britannique Sky) sous le titre du premier opus : Le Livre Perdu des Sortilèges (A Discovery of Witches).

Après avoir été diffusée en France sur la chaîne Syfy courant mars, la saison 1 est dès à présent disponible en DVD et Blu-ray !

J’ai pu visionner l’intégralité des 8 épisodes de cette première saison (une saison 2 est en cours de tournage, et une saison 3 a déjà été annoncée : hip hip hip, hourra !) : je vous dis tout ce que j’en ai pensé dans cet article.

 

En bref :

Si vous n’avez pas lu la trilogie All Souls (lien de ma chronique du tome 1 ici), voici ce que vous devez rapidement savoir sur l’histoire.

Diana Bishop est sorcière mais elle a toujours réfréné sa vraie nature. Élevée par ses tantes après la mort de ses parents quand elle n’était encore qu’une enfant, elle est devenue historienne et effectue des recherches sur l’iconographie alchimique sur le campus d’Oxford. Un jour, alors qu’elle se rend à la célèbre bibliothèque bodléienne, elle demande à consulter le très ancien manuscrit Ashmole 782.

D’étranges phénomènes se produisent lorsqu’elle le consulte, mais elle ne comprend pas tout de suite que cet ouvrage est au centre d’une lutte sans merci entre les trois grandes espèces de créatures surnaturelles qui peuplent la Terre : les sorcières, les démons et les vampires.

L’Ashmole 782 renfermerait les secrets du génome de ces trois espèces, et serait la clé pour contrer leur extinction.

Le lendemain, le manuscrit a disparu. Il semblerait que seule Diana Bishop soit parvenue à le consulter, usant de sa magie de façon inconsciente pour le matérialiser. Toutes les espèces le recherchent et pourchassent alors Diana pour qu’elle les aident à le retrouver.

C’est alors qu’elle fait la rencontre de Matthew de Clermont, un très ancien vampire qui dirige un laboratoire de recherches scientifique étudiant le génome des créatures et leur lent déclin au fil des ans.

Les destins de Diana et Matthew semblent liés par une très ancienne prophétie, contre les lois les plus sacrées qui régissent la vie entre les espèces surnaturelles.

 

 

Mon avis :

J’étais assez sceptique en regardant les deux premiers épisodes. Je trouvais la réalisation assez étrange, loin de ce à quoi les séries TV américaines nous ont habituées (normal, il s’agit d’une production britannique).

En poursuivant mon visionnage, j’ai néanmoins été captivée par cette histoire (que j’avais déjà pourtant lue quelques années auparavant) totalement addictive et très originale (on est bien au delà des clichés sur les histoires d’amour entre vampires et sorcières).

Les points positifs :

J’ai beaucoup aimé l’alchimie entre Diana et Matthew. Même si je ne suis pas très convaincue par le choix de Matthew Goode pour incarner le rôle de Matthew de Clermont, je dois reconnaître que c’est un très bon acteur et que la performance du couple à l’écran est très convaincante.

Autre élément qui se distingue grandement des autres séries TV : la cinématographie et les magnifiques plans visuels. On ne peut qu’admirer les couleurs, les paysages et l’ambiance dans laquelle nous sommes immédiatement plongés. Chaque région du monde où se passe l’action dispose de caractéristiques visuelles qui lui sont propres, et chacune est dépeinte à la perfection : on s’y croirait !

Les points négatifs :

Comme j’ai pu l’évoquer un peu plus haut, je ne suis pas entièrement convaincue par le casting de cette adaptation. Mais peut-être est-ce le lot de chaque lecteur lorsqu’il se représente un personnage pendant si longtemps. Néanmoins, certains attributs propres à ces personnages dans le livre n’ont, à mon sens, pas été respectés dans le choix des acteurs et c’est assez dommage. Si Teresa Palmer incarne parfaitement le rôle de Diana Bishop, ce n’est pas le cas de ses acolytes.

Matthew Goode dans le rôle de Matthew de Clermont (Le Livre Perdu des Sortilèges)

Matthew de Clermont est portraituré dans les romans comme étant un Auvergnat, dont le métier avant d’être changé en vampire, était celui de bâtisseur. On l’imaginerait donc avec une carrure assez imposante (il est d’ailleurs décrit ainsi dans les livres), et un peu moins britannique que sous les traits de l’acteur Matthew Goode. Un vampire se doit également d’être redouté, voire assez effrayant lorsqu’il se met en chasse… ce qui n’est pas du tout le cas même si cet acteur y met la meilleure des volontés.

Lindsay Duncan dans le rôle d’Ysabeau de Clermont (Le Livre Perdu des Sortilèges)

De même, Ysabeau de Clermont, la « mère » de Matthew (celle qui le transforma en vampire), est décrite dans les livres comme ayant de beaux attributs, et d’apparence légèrement plus jeune que son fils. Lindsay Duncan n’est absolument pas convaincante dans ce rôle de chasseuse de sorcières tant redoutée, ayant décimé des covents entiers après la Seconde Guerre Mondiale, furieuse après la mort de son époux Philippe.
Je vous laisse juger vous-même du choix de l’actrice pour ce rôle…

 

Pour conclure :

Même si elle n’est pas parfaite et que certains points m’ont un peu dérangée, j’ai malgré tout beaucoup aimé cette première saison du Livre Perdu des Sortilèges.

Après avoir dévoré les livres dès leurs sorties, avoir eu la chance de rencontrer Deborah Harkness, l’auteure de la trilogie, lors d’un passage à Paris en 2015, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et un grand plaisir que j’ai dévoré les 8 épisodes que composent cette première saison.

D’une durée d’environ 50 minutes, chaque épisode vous plonge dans un univers riche, enchanteur et en même temps plein de dangers. Vous êtes emportés dans une course contre la montre en quête de vérité aux côtés de Diana et Matthew, et vous brûlez de connaître la suite de leurs aventures (surtout après le cliffhanger insoutenable sur lequel s’achève la saison 1) !

Je regarderai la suite, indiscutablement, et il me tarde qu’elle soit également diffusée !

Pour rappel, vous pouvez dès à présent retrouver la saison 1 du Livre Perdu des Sortilèges en DVD et Blu-ray.

Bon visionnage !

 

(2) Comments

  1. j’ai adoré pour ma part cette adaptation, certes certains personnages sont différents de ce que j’avais imaginé à la lecture des livres mais je trouve qu’ils se sont appropriés leurs rôles et que ça fonctionne vraiment bien !! vivement la suite !!

    1. Il me tarde aussi de voir ce que la saison 2 nous réserve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
YouTube
Instagram
Google+
Pinterest
RSS
Follow by Email
%d blogueurs aiment cette page :